1967 : L’année de l’Expo !

Site de l’Expo 67  et  Le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine

Les faits saillants de 1967

  • Le Québec s'ouvre au monde avec l'Exposition universelle à Montréal
  • Création de la Société d'habitation du Québec (SHQ)
  • Le pont Laviolette est ouvert à la circulation
  • René Lévesque lance le Mouvement souveraineté-association
  • Shell Canada investit 80 millions $ à Montréal-Est
Par Hélène Jasmin

L’année de l’Exposition universelle à Montréal apporte un grand vent de changements non seulement dans le fourmillement de chantiers de construction immobilière et autoroutière, mais aussi au chapitre socioculturel et gastronomique.

Le 27 avril, trois personnalités politiques président la cérémonie d’ouverture d’Expo 67 : le maire Jean Drapeau accueille les premiers ministres Lester B. Pearson et Daniel Johnson. Dès le lendemain, cette Terre des Hommes est assaillie par 250 000 visiteurs, alors qu’on en attendait quelque 190 000.

 

Autres inaugurations routières pour faciliter l’accès à Expo 67 : le spectaculaire échangeur Turcot, avec ses nombreuses bretelles reliées aux autoroutes 15, 20 et 720 et ce fameux pont-tunnel sous le fleuve, Louis-Hippolyte- La Fontaine, enfin ouvert à un flot de véhicules en constante augmentation. Un peu plus à l’est, l’élégant pont Laviolette, relie maintenant Trois-Rivières à la rive sud. Au cours des six mois de l’Expo 67, l’autoroute 15 (Décarie) sera la plus achalandée, avec ses seules quatre voies.

 

Le paysage architectural de Montréal se transforme. Alors que le Westmount Square et la Maison de Radio-Canada sont en pleine construction, celle de l’imposante Place Bonaventure est achevée. À la fois centre hôtelier, espaces de bureaux et place d’exposition, cet édifice de 12 étages est relié à la Gare Centrale. Avec sa superficie de 288 000 mètres carrés, elle dépasse le célèbre Empire State Building de New York. Et la Société d’habitation du Québec entre officiellement en fonction.

 

Sur le plan des affaires sociales, la Commission Castonguay recommande au gouvernement du Québec d’instaurer un régime d’assurance-maladie global, qui soit public et obligatoire. Le monde de l’éducation pour sa part continue d’évoluer et le gouvernement du Québec crée une loi donnant le jour aux collèges d’enseignement général et professionnel : les cégeps.

 

Pour une concurrence plus saine dans le milieu de la construction commerciale et industrielle, le Bureau des soumissions déposées du Québec (BSDQ) est créé. Ce sont des entrepreneurs en électricité et en plomberie qui sont à l’origine de cette organisation. Et l’outil indispensable dans le milieu de la construction, le journal Constructo, est distribué à Montréal.

 

À la mi-juin, le chef du gouvernement, Daniel Johnson, annonce un projet majeur : une cité parlementaire autour du vieux Parlement de Québec. Le Complexe G, cette tour de 30 étages, en sera le point culminant. On en évalue les coûts à 30 millions $.

 

Côté industriel, un investissement de 80 millions $ est annoncé à Montréal-Est : la compagnie pétrolière Shell Canada Limited y implantera une raffinerie. Par ailleurs, du côté de Sorel-Tracy, on inaugure une usine de l’Atlas Steel Company. Grâce à cet investissement de 55 millions $, l’usine produira 40 000 tonnes d’acier inoxydable par année. Le 29 octobre, c’est avec tristesse et satisfaction que l’événement de l’année à Montréal tire sa révérence. Expo 67 a dépassé toutes les attentes, le chiffre de 50 millions de visiteurs est fièrement annoncé.

 

Le mois de novembre est riche en événements marquants. D’une part le cardinal Paul-Émile Léger, archevêque de Montréal, annonce qu’il quitte ses fonctions et retourne en Afrique, en tant que prêtre missionnaire, tâche qu’il occupait avant de gravir les échelons sacerdotaux. Et l’ancien ministre libéral René Lévesque lance le Mouvement souveraineté-association, qui a pour mission de promouvoir l’indépendance du Québec.

 

Si le paysage politique apporte des innovations, ainsi en est-il dans l’ouverture du Québec sur les cuisines du monde, une retombée directe de l’Expo 67. Nombre de restaurants et de bars s’établissent ici et là, et la restauration multiculturelle explose.

Cet article est paru dans l’édition du vendredi 29 mars 2013 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous !