Le BAPE étudiera un projet de ligne entre Micoua et Saguenay

10 janvier 2019
Le BAPE étudiera un projet de ligne entre Micoua et Saguenay

La commission d’enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) tiendra une consultation publique sur le Projet de ligne à 735 kilovolts entre les postes Micoua et du Saguenay  d’Hydro-Québec.

La première partie de l’audience aura lieu le 21 janvier 2019, à la salle Jonquière de l’Hôtel Delta Saguenay. La deuxième partie, où la commission recueillera l’opinion et les suggestions du public, débutera le 25 février 2019.

 

Le projet

Hydro-Québec TransÉnergie voudrait construire une ligne de 735 kilovolts d’une longueur de 262 kilomètres entre le poste Micoua, dans la région administrative de la Côte-Nord, et le poste du Saguenay, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le tracé proposé longerait sur environ 120 kilomètres, soit près de la moitié de son parcours, une ligne de 735 kilovolts existante. Cette nouvelle ligne emprunterait un tracé parcourant à 88 % des terres publiques situées dans le territoire de la MRC de Manicouagan, de la MRC La Haute-Côte-Nord et de la MRC Le Fjord-du-Saguenay ainsi que dans le territoire de la Ville de Saguenay.

 

La réalisation de cette ligne entraînerait du déboisement sur une superficie de 1 589 hectares et nécessiterait l’installation de 591 pylônes dont 14 se trouveraient en milieux humides. La ligne traverserait aussi des terres agricoles protégées sur environ 24 kilomètres. Pour permettre son passage, l’initiateur devrait acquérir treize résidences et des droits de servitude sur 84 terrains privés. Un chalet et un abri sommaire avec bail devraient être déplacés ainsi qu’un campement de la communauté autochtone de Pessamit. L’initiateur prévoit la construction d’un camp de travailleurs d’une capacité maximale de 400 personnes à proximité d’un camp existant à Labrieville. De plus, l’ajout de cette nouvelle ligne l’obligerait à agrandir le poste du Saguenay d’une superficie de 33 550 mètres carrés et à déplacer une ligne de 735 kilovolts sur le périmètre du poste.

 

Coût et échéancier

L’initiateur du projet en estime le coût total à 690,6 millions de dollars, soit 632,3 millions pour la ligne, 20,4 millions pour l’ajout d’équipements au poste Micoua et 37,9 millions pour l’agrandissement et l’ajout d’équipements au poste du Saguenay. Les travaux s’échelonneraient sur près de trois ans, de l’automne 2019 à l’été 2022, pour une mise en service à l’automne 2022.

 

Source : BAPE

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.