Développement de l'ouest sherbrookois : le BAPE donne son accord

9 juin 2014
Développement de l'ouest sherbrookois : le BAPE donne son accord

La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) conclut, dans son rapport sur le Projet intégré de construction du boulevard René-Lévesque et du prolongement ouest du boulevard de Portland par la Ville de Sherbrooke, que le projet proposé est justifié et acceptable afin de compléter le développement ouest de la ville.

 

Plus précisément, le prolongement du boulevard de Portland créerait un lien plus direct entre la portion existante du boulevard et l'accès à la partie ouest du parc industriel régional de Sherbrooke, qui est encore à être développée.

 

Quant au boulevard René-Lévesque, sa construction permettrait de mieux structurer le développement résidentiel prévu le long de cet axe, favoriserait le transport actif et collectif et pourrait régler en partie des problèmes de trafic de transit qui surviennent actuellement sur des rues voisines.

 

La réalisation des deux boulevards ne peut toutefois régler tous les problèmes de congestion routière aux heures de pointe du matin ou de l'après-midi dans les quartiers Mi-Vallon et Marie-Victorin notamment, selon le BAPE, car ces problèmes sont liés à la capacité routière du boulevard Bourque, qui donne accès au centre-ville de Sherbrooke. À cet égard, seul un recours accru aux transports actifs et collectifs vers le centre-ville pourrait éventuellement améliorer la situation ou, du moins, prévenir qu'elle se dégrade avec le développement résidentiel et industriel encore à venir dans l'ouest de la ville.

 

Au cours de la première partie de l'audience publique la commission a tenu trois séances publiques à Sherbrooke. En deuxième partie, une séance publique a permis à la commission d'assister à la présentation de 10 mémoires. Au total, 15 mémoires lui ont été déposés par des personnes, des groupes, des organismes et des municipalités intéressés par ce projet.

 

Ce mandat d'enquête et d'audience publique a débuté le 9 décembre dernier. La commission d'enquête, chargée de l'examen du projet, était présidée par Michel Germain qui était secondé par le commissaire Louis Dériger.

 

Source : Bureau d'audiences publiques sur l'environnement

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications