Étude de l’APCHQ sur le fardeau administratif

6 octobre 2017
Étude de l’APCHQ sur le fardeau administratif

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a dévoilé, le 5 octobre 2017, les résultats d’une étude sur le fardeau administratif et réglementaire des entreprises en construction et rénovation résidentielles.

Par cette étude, l’APCHQ plaide pour un allégement du fardeau administratif qui, selon elle, atteint la productivité et la croissance des entreprises.

 

Temps et ressources consacrées aux tâches administratives

Les résultats de l’étude, à laquelle ont répondu 361 entrepreneurs en construction et en rénovation, montrent notamment que 88 % des entreprises ont cinq employés ou moins dont les tâches consistent à répondre aux obligations réglementaires.

 

Dans le tiers des cas (33 %), ces tâches sont effectuées uniquement par l’entrepreneur. Dans un peu plus de la moitié des cas (55 %), ce sont de deux à cinq employés qui ont comme fonction de réaliser les tâches administratives.

 

Le sondage indique également que 47 % des répondants ont déclaré que dans leur entreprise, 20 % de temps dans une semaine était utilisé uniquement pour répondre aux formalités administratives et réglementaires.

 

Perception des organismes gouvernementaux

La CCQ, la CNESST et Revenu Québec sont perçus négativement par la grande majorité des entrepreneurs, surtout à cause du coût ainsi que du volume associés au fardeau administratif et règlementaire.  À l’inverse, le Registraire des entreprises est perçu positivement par un peu plus de la moitié des entrepreneurs. De son côté, la Régie du bâtiment du Québec est perçue négativement par plus des deux tiers d’entre eux.

 

Pour plus d’information sur cette étude : rapport de sondage sur le fardeau administratif et réglementaire des entreprises en construction et en rénovation résidentielles

 

Source : APCHQ

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.