Feu vert au projet minier Malartic

21 août 2009
Geneviève Vincent

La Corporation minière Osisko reçoit un certificat délivré par le gouvernement du Québec l'autorisant à réaliser son projet minier aurifère Canadian Malartic sur le territoire de la ville de Malartic.

Au terme de la procédure d'évaluation et d'examen des impacts sur l'environnement, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune conclut que le projet est acceptable sur le plan environnemental. Le décret gouvernemental impose à Osisko le respect de plusieurs conditions et la mise en place de mesures d'atténuation, de compensation et de suivi. Le promoteur devra également fournir les garanties financières nécessaires pour la restauration et la fermeture du site, terminer l'aménagement du nouveau quartier nord et assurer l'approvisionnement en eau potable de la ville de Malartic.

Corporation minière Osisko pourra donc aménager et exploiter une mine d'or d'une capacité journalière d'extraction de près de 120 000 tonnes métriques. Le projet de un milliard de dollars englobe également la construction d'une usine de traitement du minerai d'une capacité de 55 000 tonnes par jour.