Cap sur 2020 – Port de Trois-Rivières

18 mars 2015

Mise à jour le

16 novembre 2016
Vue du Terminal 13 © Cap sur 2020 – Port de Trois-Rivières

L'administration portuaire de Trois-Rivières travaille en ce moment sur une ambitieuse transformation du port de la ville. C'est en fait une refonte générale du site qui prend forme, alors que l'activité portuaire se poursuit.

Intitulé Cap sur 2020, le plan stratégique de l'APTR, dévoilé en 2008, prévoit moderniser ses infrastructures et ses équipements. Avec ce projet divisé en trois phases, on souhaite adapter l'offre des services à la réalité d'aujourd'hui, tout en revoyant en profondeur la configuration et les installations du port. De plus, on souhaite rendre ce dernier plus accessible au public, modifiant ainsi l'interface ville-port.

 

Étant donné l'envergure des changements à apporter, il n'est pas exclu que les travaux se prolongent au-delà de 2020. Chacune des phases est revue en fonction des besoins les plus importants et des liens entre les différentes interventions prévues. La vue d'ensemble du port de Trois-Rivières sera transformée lorsque le programme de Cap sur 2020 aura été mené à bien.

 

Coût

  • 146 millions $ (projet global)

 

Promoteur et maître d'œuvre

  • Administration portuaire de Trois-Rivières

 

Partenaires

  • Divers partenaires privés
  • Administration portuaire de Trois-Rivières
  • Gouvernement fédéral

 

Professionnels

  • Gérant de construction : Michel Parent (APTR)
  • Ingénieurs : Dessau
  • Architectes : Stantec

 

Travaux et échéancier

L'objectif principal de la dernière mouture du plan stratégique, dévoilée en 2015, est de combler au manque d'espace dont souffrent les usagers du port, notamment en offrant davantage de surface de quais.

 

La première phase a été complétée en 2013. Elle consistait à rénover les transports routiers et ferroviaires dans l'enceinte portuaire ainsi que les espaces d'entreposage. On a ajouté 26 000 mètres carrés d'entrepôt extérieur par la construction de deux hangars (vrac solide + marchandise générale) et on a amélioré l'interface ville-port. Cette phase a permis d'augmenter la capacité totale du port de 23 %.

 

Pour ce qui est de la phase 2, une contribution fédérale de 16 millions de dollars accordée récemment a permis de réaliser la quasi-totalité des travaux. Ainsi, la première étape, amorcée en 2014 avec la construction du nouveau hangar #16 pour du vrac solide, a été complétée au cours de cette année par l'ajout des hangars 24 et 25, d'une superficie respective de 5 600 et 3 800 mètres carrés. La construction de ces bâtiments, qui auront pour vocation de remplacer l'ancien hangar 13-14 détruit, est maintenant terminée.  


La seconde étape qui  consistait en la reconstruction complète du quai 13 et de son terre-plein, en plus de la démolition de l'ancien hangar, est quasiment achevée. Le remplacement du réseau d'aqueduc, d'égouts et d'éclairage s'est déroulé comme prévu et l'ouvrage final devrait être livré le 18 novembre. Ne restent que quelques opérations de pavage et de terrassement qui ne devraient pas poser de difficultés particulières.

 

La reconstruction du quai 13 sera complétée par la rénovation de la couronne du quai 14 qui devrait se faire au courant de l'année 2017.


La phase 3 peut déjà être considérée comme entamée. En effet, une grande partie des travaux de réfection des couronnes de béton fixées sur la tête des structures métalliques du quai 17 a déjà été réalisée. Les travaux de reconstruction d'une façade commune maritime qui faisaient partie de la phase 2 se poursuivent. L'équipe de réalisation étant tributaire de la variation du niveau des eaux, il est difficile d'annoncer une date précise de livraison concernant cette opération.


Le prolongement du quai 10 vers l'est de 138 mètres et l'ajout sur ce même quai d'une rampe Ro-Ro (roll-on, roll-off) qui devrait se faire au début de l'année 2017, ainsi que le maintien et l'aménagement du tablier du quai 16, prévu pour le printemps prochain, constituent les autres étapes immédiates de cette phase 3.

 

Cependant, d'autres opérations devraient s'ajouter d'ici 2020. Ainsi, une étude d'impact a lieu en ce moment dans la perspective de construire les quais dits 21, 22 et 23 qui seront rattachés au quai unique obtenu au terme des travaux actuels et offriront 690 mètres de longueur supplémentaires. De même, l'aménagement d'une surface de 40 000 mètres carrés en Zone industrielle portuaire est en ce moment à l'étude.  

 

Prochaines étapes

 

Phase 2

  • Rénovation de la couronne du quai 14

 

Phase 3

  • Prolongement du quai 10 (2017)

  • Maintien du quai 16 et réfection du tablier (2017)

  • Construction des quais 21, 22 et 23 (à partir de 2018)

 

Livraison

  • 2020

 

Lien du site web

http://www.porttr.com/

 

Le projet en photos

Plus de détails sur les appels d’offres publiés au www.constructo.ca. Pour un accès privilégié et complet à l’ensemble des contenus, avis et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous !

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.