Nouveau complexe hospitalier (NCH) de Québec-Université Laval

5 mars 2018

Mise à jour le

2 mars 2018
Nouveau complexe hospitalier (NCH) de Québec-Université Laval

Le projet du nouveau complexe hospitalier (NCH) de Québec-Université Laval vise à regrouper dans un ensemble ultramoderne, sur le site de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, toutes les activités cliniques et de recherche de L’Hôtel-Dieu de Québec.

On a comme objectifs d’offrir un service amélioré en médecine de jour, tout en diminuant la durée des séjours. Environ 22 000 des 100 000 mètres carrés de la superficie existante seraient réaménagés, tandis que 19 000 mètres carrés passeraient à la casse. En parallèle, le complexe verrait s’ajouter 165 000 mètres carrés d’espaces neufs.

 

À terme, la superficie du CHU de Québec couvrirait quelque 246 000 mètres carrés. Le complexe serait doté de 2 600 cases de stationnement. On retrouverait, dans les unités de soin, plus de 500 chambres individuelles sur un total de 700 lits.

 

Principale embûche : le chantier doit se dérouler sans que les soins aux patients soient entravés. « C’est comme rénover et réparer un avion en plein vol », image Geneviève Dupuis, porte-parole de l’institution.

 

Deux grandes phases

 La première phase du projet comporte la construction du Centre intégré de cancérologie incluant la radio-oncologie, le cyclotron et une partie des stationnements. On verrait également à ériger une centrale d’énergie comprenant un bâtiment de génératrices qui alimenteront le complexe.

 

Au nombre des interventions prévues à la deuxième phase, on compte la construction d’un bloc de soins critiques, celle d’un centre de recherche et l’achèvement des places de stationnement. On verrait enfin à réaménager une partie des espaces existants et à reconfigurer certains autres secteurs.

 

Après les travaux préparatoires et l’aménagement d’un stationnement temporaire, effectués l’été 2017, on a procédé, l’automne dernier, à la première pelletée de terre de la première phase. Celle-ci doit être livrée en décembre 2020.

 

Une partie de la seconde phase, que l’on entend dévoiler ce printemps, serait entreprise durant la réalisation de la première phase et l’autre partie après le premier chantier. Elle serait quant à elle livrée en 2025.

 

 

Coûts

  • 1,967 milliard $ (dont 652,4 millions $ pour la phase 1)

 

Donneur d’ouvrage

  • Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

 

 

Principales étapes

 

2013

  • Annonce de la création d’un nouveau complexe hospitalier à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus et du maintien d’une mission hospitalière dans le Vieux-Québec - Septembre

 

2014

  • Consultation auprès des professionnels de la santé (démarche lean) – Été et printemps

 

2015

  • Consultations professionnelle et citoyenne – Hiver et printemps

 

2016

  • Le dossier d’opportunité est accepté et le projet passe à l’étape de la planification – Août.
  •  Le concept est testé en maquettes grandeur nature par les futurs utilisateurs - Novembre

 

2017

  • Annonce du début de la réalisation du Centre intégré de cancérologie (phase 1) – Avril
  • Début des travaux préparatoires de la phase 1 – Mai
  • Début de la planification de la phase 2 - Été
  • Pelletée de terre officielle de la phase 1 - Novembre

 

2018

  • Dévoilement prévu de la phase 2 – Avril

 

2020

  • Livraison de la phase 1 – Décembre

 

2025

  • Livraison de la phase 2 – Décembre

 

 

 

Appels d’offres

 

Phase 1

  • 30 des 115 lots prévus ont été attribués à ce jour
  • Trois lots sont par ailleurs à l’étape de l’appel d’offres
    • Plomberie sous dalle et manchons
    • Préachat alarme incendie
    • Entretien

 

Phase 2

  • Deux lots sont à l’étape de l’appel d’offres
    • Préachat alarme incendie
    • Entretien

 

 

 

Équipe de réalisation

 

Phase 1

Architecture :

  • Groupe AES – Groupe A/DMG Architecture/Services intégrés Lemay et associés/Jodoin Lamarre Pratte architectes/NFOE et associés, architectes/Gagnon, Letellier, Cyr, Ricard, Mathieu et associés, architectes

 

Génie mécanique, électrique, plomberie :

  • Consortium SNC-Lavalin/Bouthillette Parizeau/Tetra Tech QB

 

Génie structure et génie civil :

  • CIMA+/Stantec

 

Gérance de construction :

 

Plateforme clinico-logistique

Architecture :

  • Neuf architectes/BGLA

 

Génie mécanique, électrique, plomberie :

  • WSP

 

Génie structure et génie civil :

  • Norda Stello

 

 

 

Sources :

  • Centre hospitalier universitaire de Québec-Université Laval
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Société québécoise des infrastructures

 

 

 

Pour suivre l’évolution du chantier

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaires

Bonjour,
Nous vous remercions d'avoir mentionné l'équipe d'architectes dans votre article.
Par contre, le nom de nore firme, NFOE, n'est pas écrit correctement.
Salutations,
Antonio Parreira, B. Arch.
Directeur marketing

Voilà, c'est fait!

Nos publications

Nos publications