Importants investissements dans le métro de Montréal

18 avril 2019
Importants investissements dans le métro de Montréal

La Société de transport de Montréal (STM) a approuvé, au début avril 2019, des investissements majeurs de 1,633 milliards de dollars sur son réseau du métro.

Des budgets de 805,5 millions de dollars sont prévus pour le remplacement des équipements fixes du métro dans le cadre de la phase 5 du programme Réno-Systèmes, de 504,0 millions de dollars pour la réfection des infrastructures du métro dans le cadre de la phase 3 du programme Réno-Infrastructures et de 323,3 millions de dollars pour l’ajout d’ascenseurs dans 12 stations pour la phase 2 du programme Accessibilité métro. Ces investissements s’échelonneront de 2020 à 2025.

 

Réno-Systèmes 5

Les travaux réalisés dans le cadre du programme Réno-Systèmes 5 comprendront notamment le remplacement des équipements servant à l’alimentation en énergie du métro ainsi que la mise à niveau du système de ventilation et de certains des équipements.

 

Réno-Infrastructures 3

Le programme Réno-Infrastructures englobe la réfection des infrastructures du réseau du métro, soit des stations, des structures auxiliaires, des tunnels, garages et ateliers qui ont atteint leur fin de vie utile. Dans le cadre de cette phase, la réfection de la station Berri-UQAM se poursuivra avec le remplacement de la membrane d’étanchéité.

 

 La STM poursuivra également la réfection des stations McGill et Jean-Talon. Enfin, des structures auxiliaires seront rénovées et une première phase de réfection de l’atelier de la voie à Youville sera entreprise.

 

Accessibilité 2

Après la réalisation de la phase 1 du programme Accessibilité métro et celles des divers autres programmes, il restera 38 stations à rendre accessibles dans le réseau de la STM. Ainsi, pour atteindre son objectif de 41 stations accessibles en 2025, la STM entamera la seconde phase du programme Accessibilité dès 2020.

 

En 2019, des travaux seront également entrepris aux stations Préfontaine, Jolicoeur, Angrignon et Villa-Maria.

 

 
 

Source : STM