Lac-Mégantic : le projet Le Colibri vise un développement durable

17 mars 2015
Projet Le Colibri à Lac-Mégantic : bâtiment modèle en développement durable

Un nouveau bâtiment communautaire baptisé Le Colibri verra le jour au centre-ville de Lac-Mégantic grâce à la contribution d’un réseau de partenaires de la région Rhônes-Alpes, en France.

Ces partenaires, regroupés à l’initiative du Pôle Innovations Constructives (PIC), ont décidé de s’unir pour reconstruire la capitainerie à la marina du centre-ville. Elle a dû être détruite après la tragédie ferroviaire de l’été 2013 à cause d’une forte contamination par le pétrole.

 

Ainsi, les partenaires du PIC ont-ils voulu apporter leur contribution à la reconstruction du centre-ville, en faisant une proposition inusitée : reconstruire un lieu emblématique en mettant à profit les meilleures approches en développement durable et technologies propres, tant françaises que québécoises.

 

« Cette proposition, qui a été faite dès le printemps 2014, nous a tout de suite séduits, commente la mairesse Colette Roy Laroche. L’approche préconisée par les partenaires de la région Nord-Isère cadre parfaitement avec notre vision de la reconstruction, qui est de réaliser un quartier durable modèle, intégrant une architecture audacieuse qui se marie à notre histoire, et la volonté exprimée par les citoyens d’avoir un centre-ville à échelle humaine. »

 

La nouvelle capitainerie, dont la construction devrait débuter à la fin 2015, recréera un lieu de rencontre et d’échanges, en plus d’abriter un espace de restauration et des services sanitaires publics. La proposition architecturale fait voir un bâtiment au toit vert, qui rappelle la forme d’un bateau s’avançant sur le lac.

 

Lors d’une session de travail à Lac-Mégantic, à la fin de la semaine dernière, les partenaires du projet Le Colibri ont convenu d’en confier la responsabilité à une organisation à but non lucratif (OBNL) en cours de formation. Celle-ci sera constituée d’intervenants de la région Rhônes-Alpes et de Lac-Mégantic; elle dirigera la réalisation du projet et, ultérieurement, la gestion du bâtiment.

 

La Ville de Lac-Mégantic est propriétaire du terrain où Le Colibri verra le jour. Elle compte le céder à la future OBNL par le biais d’un bail à long terme. « Le Colibri ne sera pas un bâtiment municipal à proprement parler, mais un bâtiment communautaire au sens premier du terme, qui deviendra une plateforme de collaboration fructueuse et durable avec nos amis et partenaires français », précise la mairesse Roy Laroche.

 

Source: Ville de Lac-Mégantic

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications