Mises en chantier au Québec en décembre

11 janvier 2012
Communiqué
La construction résidentielle a augmenté au Québec en décembre 2011

Selon les résultats du dernier relevé mensuel effectué par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a augmenté au Québec, au cours du mois dernier, dans les centres de 10 000 habitants et plus. Au total, 3 880 habitations ont été mises en chantier en décembre 2011, comparativement à 3 513 un an auparavant. De plus, le niveau désaisonnalisé annualisé de ce même mois (43 600) représente un régime plus élevé que celui du mois de novembre (40 000).

 

La progression de la construction résidentielle au mois dernier est totalement attribuable au segment des logements collectifs (maisons jumelées et en rangée, appartements), type d'habitations pour lequel les mises en chantier sont passées de 2 609, en décembre 2010, à 3 022, un an plus tard, une hausse de 16 %.

 

Le gain enregistré dans la catégorie des logements collectifs dissimule toutefois des réalités différentes : en effet, pendant que les mises en chantier de maisons jumelées et en rangée et d'appartements locatifs diminuaient, la construction d'appartements en copropriété progressait de manière notable.

 

Les mises en chantier de maisons individuelles ont quant à elles diminué de 5 % comparativement au mois de décembre de 2010, la moitié des régions métropolitaines de recensement (RMR) ayant accusé des pertes. Les résultats étaient tout aussi mitigés dans les grandes agglomérations de recensement.

 

En 2011, la construction résidentielle dans les centres urbains du Québec (10 000 personnes et plus) a reculé de 4 % par rapport à l'année précédente. Ce résultat traduit essentiellement l'évolution des mises en chantier dans le segment des maisons individuelles (-14 %), puisque les mises en chantier de logements collectifs, propulsées par la copropriété, ont augmenté légèrement d'une année à l'autre (+1 %).

 

Le bilan annuel démontre aussi que la copropriété a atteint un niveau record dans les RMR de Montréal, Québec et Trois-Rivières ainsi que dans l'AR de Saint-Hyacinthe.

 

Les données détaillées par région sont disponibles dans le communiqué officiel.

 

Source : SCHL

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.