Mises en chantier : Le Canada recule, le Québec maintient le rythme

12 octobre 2017
Mises en chantier : Le Canada recule, le Québec maintient le rythme

Après avoir augmenté pendant huit mois d’affilée, la tendance des mises en chantier d’habitations était à la baisse en septembre, selon les données de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Au Canada, toutes régions confondues, le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations se situait à 217 118 en septembre, en baisse par rapport à celui de 225 918 enregistré en août. Dans les centres urbains, ce nombre a diminué de 5,1 % pour s’établir à 198 910 en septembre. Il a reculé de 10,7 % dans le segment des logements collectifs, où il s’est chiffré à 131 388. Pour leur part, les mises en chantier de maisons individuelles ont augmenté de 8,2 % pour s’établir à 67 522.

 

Mises en chantier d'habitations au Canada - Photo de la SCHL

 

Situation encourageante au Québec

Au troisième trimestre de 2017, le rythme annualisé des mises en chantier pour l’ensemble du Québec s’est chiffré à 43 736. Il s’agit d’un rythme supérieur à celui enregistré au trimestre précédent (40 564).

 

Ce résultat, comme ceux relativement élevés des trimestres précédents, est attribuable au dynamisme du segment des logements collectifs, notamment dans la catégorie des appartements locatifs, où les mises en chantier sont demeurées soutenues à Montréal et à Québec.

 

Compte tenu de la forte activité observée jusqu’à présent, le Québec affichera sans doute une hausse des mises en chantier en 2017.

 

Source : SCHL

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications