Négociations rompues dans le secteur résidentiel

12 octobre 2017
Négociations rompues dans le secteur résidentiel

Après une journée d’intenses discussions, le 11 octobre 2017, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) demande au gouvernement du Québec de mettre fin aux négociations.

Selon l’APCHQ, ses représentants auraient accepté la dernière contre-offre de la partie syndicale après une journée de négociations où plusieurs contre-offres ont été proposées de part et d’autre. Toutefois, l’Alliance syndicale aurait refusé de signer l’entente de principe.

 

L’APCHQ considère maintenant qu’il n’y a plus lieu de poursuivre les négociations à la table. Par conséquent, l’Association a été dans l’obligation de demander au gouvernement du Québec de mettre fin à la médiation. Ce qui signifie que les hausses salariales seront déterminées en arbitrage.

 

Seul secteur encore en négociations

Rappelons que seul le secteur résidentiel n’en est pas encore venu à une entente lors des présentes négociations. Les parties patronales et syndicales dans les secteurs institutionnel-commercial et industriel ainsi que du génie-voirie se sont entendues après que le gouvernement eut imposé un processus de médiation.

 

Source: APCHQ

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications