32,5 M$ pour le nouveau poste d’Hydro-Sherbrooke

17 avril 2017
Par Léa Méthé Myrand
32,5 M$ pour le nouveau poste d’Hydro-Sherbrooke

La croissance soutenue de la demande électrique et les artères de distribution surchargées dans le secteur ouest du réseau justifient la mise en oeuvre de ce nouveau poste situé dans l’arrondissement Rock Forest – Saint-Élie – Deauville. Un deuxième appel d’offres est en cours pour la réalisation de l’ouvrage.

« Les trois postes existants fonctionnent pratiquement à pleine capacité, dit Denis Roussin, chef de division de l’ingénierie chez Hydro-Sherbrooke. Ce n’est pas à cause d’une explosion de la demande, mais plutôt d’une augmentation constante de 1 % à 1,5 % chaque année. »

 

Clôturé sur 100 m par 100 m, le site comprendra des équipements de puissance, dont trois transformateurs à 120-25 kV. L’installation d’un quatrième transformateur est prévue à terme. On y trouvera également deux portiques d’arrivée pour la nouvelle ligne double 120 kV d’Hydro-Québec, des disjoncteurs, des sectionneurs et les canalisations souterraines raccordant les six artères de distribution au réseau électrique aérien.

 

Le terrain retenu se trouve à l’angle du chemin Godin et de la ligne de transport à 120 kV d’Hydro-Québec. L’installation est située hors du périmètre urbain et à distance des habitations existantes dans une zone boisée, ce qui en diminue l’impact visuel.

 

Un des postes de distribution existants - Photo d'Hydro-Sherbrooke

 

Un premier contrat a été octroyé à l’été 2016 pour la préparation du site, dont le dynamitage et la mise en place de l’infrastructure. Le deuxième appel d’offres, lancé en février, était principalement orienté vers les travaux de génie civil. Il comportait notamment la construction des bases de béton qui supporteront les équipements électriques, l’installation des conduits souterrains pour les câbles conducteurs, la mise en place des caniveaux et de la clôture.

 

Il inclut aussi l’érection du bâtiment de 20 m sur 20 m comptant un étage et demi. Celui-ci abritera les équipements de contrôle et de protection du poste. Le contrat comporte en somme « beaucoup de béton et peu d’électricité », selon Denis Roussin. Les travaux doivent débuter au printemps 2017.

 

Un troisième appel d’offres pour l’assemblage de la structure d’acier et l’installation de l’appareillage électrique sera publié l’an prochain. La construction du poste d’Hydro- Sherbrooke est évaluée à 32,5 millions de dollars, incluant l’aménagement de nouvelles lignes électriques. La mise en en service est prévue à l’automne 2018.

 

Cet article est paru dans l’édition du mardi 4 avril 2017 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.


 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications