Agrandissement du complexe Val-d’Espoir à Mirabel

24 avril 2019
Par Jean Garon
Agrandissement du complexe Val-d’Espoir à Mirabel

La Ville de Mirabel mettra bientôt en chantier son projet d’agrandissement de l’aréna du Complexe Val-d’Espoir dans le secteur Saint-Janvier, un investissement immobilier d’environ 14 millions de dollars. Elle en profitera pour faire mettre aux normes les systèmes électromécaniques et de réfrigération du complexe existant.

 

Le processus d’appel d’offres pour la sélection d’un entrepreneur général tirant à sa fin, les travaux devraient débuter dès le printemps 2019. L’objectif est de livrer l’ouvrage final à l’automne 2020, incluant les travaux de mise aux normes de l’aréna existant.

 

En ajoutant cette quatrième glace, la Ville de Mirabel offrira non seulement plus de disponibilités de glace aux citoyens et aux organismes sportifs, mais également un amphithéâtre qui pourra accueillir certains événements ponctuels comme des foires commerciales, des expositions et des spectacles de faible envergure compte tenu de sa capacité limitée à moins de 1 000 places, dont 250 au parterre.

 

Le nouveau bâtiment, qui sera érigé au 17700 rue Val-d’Espoir, non loin du boulevard du Curé-Labelle (route 117), aura une superfi cie de 4 225 mètres carrés. Construit sur deux étages, il abritera une patinoire et des gradins, six vestiaires de joueurs, un vestiaire pour arbitres, un comptoir pro-shop, des salles mécaniques et électriques, une salle de resurfaceuse, une salle polyvalente, une salle de réception et une aire de restauration, ainsi que plusieurs autres espaces connexes.

 

La structure du bâtiment sera en acier et comportera des fondations en béton sur pieux avec ancrages au roc. L’enveloppe sera constituée d’un vaste mur-rideau vitré sur la façade d’entrée qui baignera l’intérieur d’un éclairage naturel tout en offrant une vue sur la patinoire et sur l’extérieur. La façade avant sera complétée en maçonnerie de brique isolée en fibre de verre du côté intérieur et à l’uréthane giclé du côté extérieur. Des panneaux isolants architecturaux de type Norex-L complèteront le revêtement sur la façade de côté et à l’arrière du bâtiment.

 

En ce qui concerne les travaux de mise aux normes des équipements mécaniques et électriques de l’aréna existant, ils consisteront notamment à remplacer le système de réfrigération actuel, qui fonctionne au gaz réfrigérant R-22, par un nouveau système au gaz CO2, moins polluant pour la couche d’ozone, qui desservira les deux glaces. Ces travaux devraient être réalisés à compter du mois de mars 2020. Il est à noter que la Ville obtiendra une subvention d’environ 648 000 $ du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur à cette fin.

 

La réalisation de ce projet pose évidemment plusieurs défis, notamment le maintien en fonction de l’aréna existant dix mois sur douze lors de la construction du nouveau bâtiment et du jumelage de ses systèmes mécaniques et électriques au bâtiment existant, ainsi que la mise aux normes du système de réfrigération des deux patinoires.

 

Rappelons que l’équipe professionnelle de réalisation du projet est composée des fi rmes TLA Architectes pour l’architecture, Équipe Laurence pour le génie civil, SDK Associés pour la structure, et Pageau Morel pour le génie électromécanique. La firme Bouthillette Parizeau agit également à titre de consultant pour le volet acoustique, tandis que le laboratoire de contrôle de la qualité reste à déterminer.

 

Cet article est paru dans l’édition du 9 avril 2019 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.