Construction commerciale au Québec, on garde le cap !

18 mai 2012
Par Christian Chaloux
Construction commerciale au Québec, on garde le cap !

Encore beaucoup de boulot cette année pour les entrepreneurs oeuvrant dans la construction commerciale au Québec.

Les chantiers commerciaux

Les chantiers commerciaux continuent de fourmiller en 2012, en raison notamment de projets de bâtiments résidentiels en hauteur. La construction d’immeubles d’habitation de plus de six étages ou dont plus de 15 % de la superficie est affectée à un usage non résidentiel, rappelons-le, fait partie du secteur institutionnel et commercial au sens des conventions collectives en vigueur dans l’industrie.

 

Après une année 2011 intéressante, les projets commerciaux demeureront donc nombreux en 2012, ce qui permettra d’y maintenir le volume d’activité sur les chantiers. Le nombre d’heures travaillées dans les perspectives émises par la Commission de la construction du Québec (CCQ) dresse un portrait conjoint des secteurs commercial et institutionnel qui a largement dépassé les attentes en 2011.

 

Le volume de travail a en effet atteint 74 millions d’heures, une hausse de 12 % comparativement à 2010. Et pour l’année en cours, l’activité devrait augmenter de 4 % dans ce secteur, portant les heures travaillées à 77 millions.

 

Les établissements récréatifs

L’investissement dans les établissements récréatifs et culturels soutient l’activité depuis quelques années avec de nombreux chantiers.

Les immeubles résidentiels

La construction d’immeubles résidentiels en hauteur bénéficie d’une hausse importante et sa contribution au volume de travail du secteur commercial a donc encore été impressionnante. La demande pour ce type de logements restant forte, la décroissance se fera très progressivement au cours des prochaines années, analyse la CCQ pour 2012.

Les commerces et services

Les commerces et services dominent le marché avec 31 % de la valeur des permis de bâtir. Les bureaux suivent de près avec 19 %, mais ce chiffre pourrait être en hausse dans les prochaines années avec l’arrivée de grande construction de tours de bureaux dans la métropole. L’hébergement et la restauration représentent 12 % de la valeur des permis de construction suivis par les loisirs (11 %) et les laboratoires (9 %). Les entrepôts et les postes d’essence (6 %) et les projets mineurs ferment la marche.

 

Des projets majeurs

Les Bassins du Havre

Les Bassins du Havre

La construction commerciale est notamment portée par plusieurs projets majeurs, dont certains s’étaleront dans le temps. Par exemple, le projet de copropriétés Les Bassins du Havre, entamé en fin d’année 2011, bouillonnera d’activité au cours de la prochaine décennie. Les promoteurs, Prevel et Rachel Julien, investiront entre 650 millions et un milliard de dollars dans ce projet qui comptera 1 800 unités en copropriété réparties en 12 phases.

Altoria

Altoria

Un autre projet porteur d’avenir pour le secteur de la construction commerciale est l’Altoria, une tour de 35 étages située au coeur du Quartier international de Montréal. Elle regroupera des espaces de bureaux dans sa base et, à partir du 11e étage, des unités d’habitation en copropriété. Les premiers locataires commerciaux devraient emménager en 2013, suivis par les résidents en 2014. Ce projet évalué à 100 millions de dollars a été mis de l’avant par La Corporation immobilière Kevric.

D'autres projets d’envergure

Et c’est sans compter les projets d’envergure dont la réalisation sera entamée à plus ou moins brève échéance. Comme la Tour Windsor, qui sera adjacente au Centre Bell, l’îlot Overdale ou la transformation du quadrilatère de la Maison Ogilvy pour ne citer que ces exemples.

Sur Rive-Sud

Quartier DIX30

La Rive-Sud poursuit également dans cette veine avec l’agrandissement du quartier DIX30. La venue d’immeubles de logements en copropriété avec la construction des phases 5 à 8 s’accentue. Ces huit tours compléteront la première phase du projet qui comptera 16 immeubles en tout. Les partenaires de Cité DIX30 ont annoncé un investissement de 200 millions de dollars pour l’ensemble du projet qui comptera de 750 à 800 unités réparties dans 16 bâtiments.

 

Du côté de Châteauguay, le Groupe Westcliff entreprendra la construction d’un mégacentre commercial. Le projet de 100 millions de dollars sera à la fois de type Power Centre, avec ses grandes surfaces, et traversé par une artère commerciale de type Lifestyle, soit une vaste rue piétonne bordée de magasins. Une étude de faisabilité est en cours pour ajouter une seconde phase au projet qui comprendra un complexe hôtelier et résidentiel à haute densité dans la partie ouest du site.

Outaouais

La construction d’immeubles de bureaux démontre également une certaine vigueur dans l’Outaouais, où des chantiers d’une valeur totale de près d’un milliard de dollars se poursuivent cette année. Le Groupe Broccolini a obtenu deux contrats d’importance de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC). L’entreprise montréalaise a le mandat de concevoir, développer et construire deux tours totalisant plus de 900 000 pieds carrés d’espace de bureaux. Le premier projet situé au 22, rue Eddy à Gatineau est évalué à 350 millions de dollars. L’immeuble de 690 000 pieds carrés, répartis sur 15 étages, sera situé sur la Promenade du Portage, au coeur du centre-ville de Gatineau. Les travaux sont en cours et progressent à bon rythme. L’édifice situé au 455, boulevard De la Carrière à Gatineau avance lui aussi rondement. Il totalisera 484 000 pieds carrés, étalés sur 12 étages.

 

Un autre projet du gouvernement fédéral consiste à démolir l’édifice Lorne du 90, rue Elgin à Gatineau pour en ériger un nouveau comptant 17 étages. La compagnie Great-West réaménagera le site et le louera ensuite à TPSGC pendant 25 ans.

Québec

À Québec, entre autres projets d’importance, l’aéroport international Jean-Lesage investira 225 millions de dollars d’ici 2015. Parmi les ouvrages au programme, notons l’agrandissement de l’aire internationale, la construction d’un stationnement étagé, l’élargissement du tablier et des aires de trafic, l’ajout de passerelles d’embarquement, la construction d’un centre de dégivrage et également d’un hôtel sur le site.

 


Cet article est tiré du Supplément thématique – Projets 2012. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous !

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.