Le Manège militaire Voltigeurs de Québec retrouve sa gloire d’antan

9 novembre 2018
Le Manège militaire Voltigeurs de Québec retrouve sa gloire d’antan

Dix ans après l’incendie qui l’a détruit en avril 2008, le Manège militaire Voltigeurs de Québec est à nouveau en fonction avec de nouvelles sections qui s’agencent à la restauration de l’édifice patrimonial.

Dans le cadre de ce projet, Services publics et Approvisionnement Canada a mandaté le consortium A49/DFS/STGM pour concevoir et exécuter des travaux de reconstruction favorisant la protection du patrimoine et le respect de l’intégrité architecturale et des esquisses élaborées en 1885 par Eugène-Étienne Taché.

 

Des travaux importants

Amorcé en 2011, le projet de reconstruction du Manège militaire inclut quatre principales interventions : la restauration de l’aile est datant de 1913-14 qui abrite des bureaux pour les Voltigeurs de Québec, l’ajout d’un pont menant au Parc des Champs-de-Bataille et d’une nouvelle aile à l’ouest comprenant des bureaux du gouvernement fédéral, la reconstruction de la salle d’exercice convertie en une salle multifonctionnelle, la construction d’un nouveau foyer au sud de l’immeuble pour supporter les fonctions de cette nouvelle salle ainsi que la création d’un hall commémoratif pour les Voltigeurs. Les travaux se sont terminés en mai 2018.

 

Ces interventions ont nécessité à la fois des travaux de restauration majeure des murs de maçonnerie extérieurs et intérieurs, des plâtres, des portes et fenêtres en bois, la construction d’une nouvelle toiture avec couverture de cuivre et l’agrandissement complexe du bâtiment existant. En tout, ce projet d’une superficie de 12 000 mètres carrés s’élevait à 104 millions de dollars.

 

Hall commémoratif  - Photo de Stéphane Groleau

 

Le consortium d’architectes fut épaulé par les firmes Tetra Tech (structure et ingénierie), Pageau Morel (mécanique), Stantec (électricité, plomberie, sécurité physique et protection incendie) et Option Aménagement (architecture de paysage).

 

Salle multifonctionnelle

Une des transformations importantes du bâtiment d’origine est la conversion de la salle d’exercice en salle multifonctionnelle. Cette salle, d’une très grande polyvalence, permet la tenue d’évènements corporatifs, privés et culturels pouvant accueillir jusqu’à 1300 personnes.

 

La décision de reconstruire le toit de la salle multifonctionnelle avec une structure de bois apparente permet un rappel des conditions de la salle d’exercice lors de sa construction en 1885.

 

Les ingénieurs et les architectes ont conçu une structure de fermes en bois d’œuvre apparentes et sans colonnes adaptée aux nouvelles contraintes d’opération de la salle. Les murs de brique intérieurs ont été laissés apparents et les nouveaux finis contribuent à la mise en valeur des éléments d’origine, tout en demeurant sobres.

 

Salle multifonctionnelle - Photo de Stéphane Groleau

 

Aile ouest

Une nouvelle aile a également été ajoutée, afin d’accueillir des bureaux fédéraux.  Inspiré par l’aile est, le parement choisi est de maçonnerie de pierre et les ouvertures sont en baies de dimensions similaires.

 

En écho à la forte présence des toitures de cuivre, de fins pare-soleil verticaux en cuivre ont été stratégiquement insérés devant les murs-rideaux en retrait de l’enveloppe inférieure de l’aile, favorisant ainsi l’ouverture sur le paysage tout en réduisant l’impact trop direct des rayons du soleil.

 

Aile ouest - Photo de Stéphane Groleau

 

Source : V2Com

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.