Le Nord pour Tous – Une enveloppe de 868 M$ pour cinq ans

16 mai 2013
Par Annie Saint-Pierre
Le Nord pour Tous – Une enveloppe de 868 M$ pour cinq ans

Le gouvernement du Parti québécois tente visiblement de rallier l’industrie minière au Québec et de stimuler l’économie en présentant un nouveau programme d’investissements dans les infrastructures nordiques qui atteint 868 millions $ d’ici les cinq prochaines années.

C’est la première ministre, Mme Pauline Marois, qui a présenté ce projet appelé Nord pour Tous. C’est un projet revu et modifié du Plan Nord de l’ancien gouvernement libéral.

 

Stratégiquement, l’annonce a été faite à Chibougamau, l’une des municipalités les plus touchées par les nouveaux projets miniers en cours de construction.

 

C’est au lendemain de la divulgation du nouveau régime de redevances minières que Mme Marois a tenu à faire part de ses grandes orientations gouvernementales en matière de développement nordique.

 

« Nous souhaitons développer le Nord de manière responsable afin de maximiser les retombées pour les communautés locales et pour l'ensemble des Québécois », a indiqué la première ministre.

 

Fonds du développement nordique

La première annonce concerne un nouveau Fonds du développement nordique qui prévoit une somme de 867,7 millions $ au cours des cinq prochaines années. Le gouvernement qualifie cette enveloppe « d’investissements dans les infrastructures nordiques ».

 

Mme Marois mentionne qu’un nouveau cadre de financement des infrastructures liées aux projets du Nord sera mis en place et que des solutions concrètes et novatrices seront apportées pour assurer le mieux-être et le développement des communautés. Par contre, il faudra attendre la prochaine Stratégie de développement nordique pour connaître les bases de cette vision.

 

Investissements

Le Fonds du développement nordique, doté de 867,7 millions $, financera la construction d'infrastructures routières, de logements sociaux, de parcs nationaux et de centres multifonctionnels pour la formation professionnelle, signale le cabinet de la première ministre. Par contre, la valeur des investissements voués à chacun de ces volets n’est pas encore déterminée ni le nom des projets qui seront supportés par le gouvernement.

 

Toutefois, un premier investissement a été confirmé par la première ministre pour la construction de 226 logements communautaires au Nunavik. « Cette mesure, qui représente un investissement de 61 millions $, contribuera à résorber la pénurie de logements qui sévit et qui a des conséquences importantes sur la qualité de vie des Inuits », mentionne le cabinet de Mme Marois.

 

L’ancienne version du Plan Nord prévoyait plutôt la livraison de 500 nouveaux logements aux 14 communautés inuites. Au moins 200 d’entre eux étaient destinés à la vente.

 

Infrastructures publiques du Nord

Quant au soutien au développement des infrastructures publiques des municipalités du Nord, le gouvernement y consacre, pour l’instant, une somme de 20 millions $. Plusieurs villes, comme Fermont, Rouyn-Noranda ou Sept-Îles, ont des besoins criants pour accueillir de nouvelles familles. C’est le cas pour des logements, des garderies et des services communautaires.

 

Sept projets ont été retenus jusqu’ici. Notamment à Chibougamau, pour des infrastructures de base pour des terrains résidentiels et la modification d’une portion du réseau d’égout. Le parc industriel du boulevard Hamel pourra être prolongé.

 

À Lebel-sur-Quévillon, le gouvernement soutient des investissements dans l’usine de filtration d’eau potable pour répondre aux besoins de 1 000 personnes supplémentaires. De plus, la piste de l’aéroport sera allongée de 1 500 pieds à 2 000 pieds et le pavage sera également refait.

 

Une aide financière permettra aussi à la ville de Matagami de réaliser une réfection complète de sa station d’usine d’épuration des eaux usées.

 


Cet article est paru dans l’édition du mardi 14 mai 2013 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous !

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.