Une nouvelle ligne à 120 kV dans les Laurentides

3 août 2018
Par Marie Gagnon
Une nouvelle ligne à 120 kV dans les laurentides

Hydro-Québec mettra en service cet automne une nouvelle ligne à 120 kilovolts afin de répondre à la demande d’électricité des MRC des Laurentides et des Pays d’en- Haut, deux régions où la croissance annuelle est deux fois plus élevée que la moyenne provinciale.

Cette nouvelle ligne de 42,5 kilomètres reliera le poste du Grand-Brûlé, à Mont-Tremblant, à une ligne à 120 kilovolts existante située entre les postes de Saint-Sauveur et Doc-Grignon (ligne du GBDSS). Sa mise en oeuvre est effectuée par GLR, pour le coût de 32,5 millions de dollars.

 

Comme l’indique Maxence Huard-Lefebvre, porte-parole d’Hydro-Québec, cette nouvelle ligne reprendra les charges des postes existants de Saint-Sauveur et Doc-Grignon. Elle sera en outre conçue pour alimenter éventuellement un troisième poste satellite qui sera implanté à Chertsey. «Il s’agit d’un projet à l’étude, précise-t-il. Ce projet de nouveau poste est tributaire de la mise en service de la ligne du GBDSS. Pour le moment, nous concentrons nos efforts à la réalisation de cette ligne.»

 

Afin qu’elle puisse supporter les charges de trois postes satellites, la ligne du GBDSS sera composée d’une ligne biterne à 120 kilovolts comportant douze conducteurs plutôt que six, soit l’équivalent de deux lignes à 120 kilovolts. Cette conception permet d’éviter l’insertion de deux lignes de transport dans le milieu naturel, comme l’exigeaient auparavant les normes de conception d’Hydro-Québec, et de réduire l’empreinte écologique du projet. Dans le même esprit, près du tiers de cette nouvelle ligne sera construite dans une emprise existante afin de limiter le déboisement.

 

De plus, plutôt que d’élargir l’emprise sur tout le tracé, Hydro-Québec a préféré aménager 25 aires d’atterrissage ponctuelles pour hélicoptères. Ces préoccupations paysagères ont également amené la société d’État à mettre au point une nouvelle famille de pylônes, moins hauts de 12 mètres (m), soit 48 m en moyenne au lieu de 60 m. Plus compact, ce pylône ne nécessite qu’une emprise de 46 m. Cette conception pourra éventuellement être reprise dans d’autres projets, note le porte-parole.

 

Au final, 119 pylônes seront érigés sur le parcours de 42,5 kilomètres, qui se divise en trois tronçons. Soit 65 supports lorsque la ligne est en emprise seule (23 kilomètres), 24 pour les sections juxtaposées à une ligne à 735 kilovolts existante (9 kilomètres) et 30 pour la section de ligne à 120 kilovolts à reconstruire (10,5 kilomètres). De plus, afin d’augmenter la capacité des postes satellites alimentés par le poste du Grand-Brûlé ainsi que pour assurer l’alimentation électrique de la ligne du GBDSS, un troisième transformateur de puissance à 120 kilovolts sera nécessaire au poste source de Mont-Tremblant.

 

«Aucune modification n’est requise aux postes de Saint-Sauveur et Doc-Grignon en lien avec la construction de la nouvelle ligne du GBDSS, précise Maxence Huard-Lefebvre. Présentement, nous additionnons un quatrième transformateur de puissance à 120-25 kilovolts dans le poste de Saint-Sauveur pour soutenir la croissance des besoins en électricité de la région, mais ces travaux ne sont pas liés à la mise en service de la ligne du GBDSS.» L’aménagement de la ligne du GBDSS s’est amorcée à l’automne 2017 avec des activités de déboisement, mais il a fallu attendre février dernier pour que GLR puisse donner le coup d’envoi des travaux de construction. Fin juin, le déboisement était complété à près de 95 % et la mise en oeuvre des fondations ainsi que l’assemblage des pylônes suivaient leur cours.

 

Cet article est paru dans l’édition du vendredi le 20 juillet 2018 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.