Plaza Saint-Hubert : une marquise plus verte et conviviale

14 mai 2019
Par Jean Garon
Plaza Saint-Hubert : une marquise plus verte et conviviale

Le projet de réaménagement de la Plaza Saint-Hubert dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, évalué à 55 millions de dollars, s’amorcera cette année avec la première de ses deux phases, qui comprend notamment la construction d’une nouvelle marquise.

Cette phase initiale vise également la reconstruction des infrastructures souterraines (égouts, aqueduc, équipements électriques) de la rue Saint-Hubert, entre les rues Jean- Talon et Saint-Zotique. Ces travaux, qui seront réalisés par l’entrepreneur général Eurovia Québec Grands Projets inc., seront suivis par le réaménagement complet de la rue.

 

La nouvelle marquise aura un tablier composé de losanges et de triangles de verre qui sera soutenu par une structure d’acier et d’aluminium. Sa faible pente dégagera les deuxièmes étages des bâtiments. Les piliers de la marquise seront situés en bordure de la chaussée, sans obstruer les entrées de bâtiments. Elle sera donc plus légère et laissera davantage de lumière atteindre la rue. À elle seule, celle-ci coûtera 22 millions de dollars à fabriquer et installer, et sa durée de vie sera de 50 ans.

 

La Ville de Montréal justifie cet investissement en raison des coûts d’entretien et de mise à niveau trop importants de l’ancienne marquise, dont l’installation remontait à 1984. La porte-parole Marie Eve Courchesne indique que la nouvelle marquise a été étudiée et conçue afin d’en optimiser les composantes et de l’adapter le mieux possible au contexte de la rue. Ses nouvelles dimensions ont déjà été adaptées à la réglementation sur l’affichage commercial. En outre, la réglementation sur les terrasses commerciales devra éventuellement être mise à jour en fonction de l’empiètement de la marquise.

 

Maquette de la nouvelle marquise de la Plaza Saint-Hubert - Image de Ville de Montréal

 

Elle mentionne par ailleurs la contribution professionnelle de plusieurs firmes et consultants pendant la conception et la surveillance du projet. En ce qui concerne la marquise, la conception architecturale a été réalisée en avant-projet par Chevalier Morales Architectes, tandis que les plans et devis sont signés par la firme Régis Côté et associés. L’ingénierie de la structure a été conçue en avant-projet par la firme Latéral, alors que les plans et devis ont été élaborés par la firme Stantec. La conception de l’ingénierie électrique de la rue et de la marquise a aussi été assurée par Stantec avec les spécialistes de la firme Ombrages.

 

La deuxième phase, prévoyant la réalisation de travaux de même nature que la première, mais dans le tronçon s’étendant entre Saint-Zotique et de Bellechasse, sera réalisée en 2020. C’est également l’entreprise Eurovia Québec Grands Projets inc. qui complètera l’installation de la dernière partie de la nouvelle marquise de la Plaza Saint-Hubert. Toutefois, le choix de l’entrepreneur reste à faire pour la portion des travaux d’infrastructures et de réaménagement de ce tronçon de rue.

 

Il est à noter que la réalisation du projet global inclut aussi la construction de larges trottoirs en pavés de béton, la création de deux places publiques, l’installation d’un nouveau mobilier urbain et d’un système d’éclairage à faible consommation d’énergie, ainsi que la plantation de 200 nouveaux arbres entre les bordures de trottoir et la marquise.

 

Pour les travaux de génie civil et de réaménagement de la rue Saint-Hubert, c’est la firme Stantec qui a conçu les plans et devis, avec l’Atelier Robitaille Thiffault. La conception de l’architecture de paysage de la rue avait été confiée en avant-projet à la firme Civiliti.

 

La réalisation de ce projet, annoncée depuis 2017, permettra finalement de revitaliser cette artère commerciale. Comme le soulignait en décembre dernier un responsable au comité exécutif de la Ville, Sylvain Ouellet, « la nouvelle marquise sera plus moderne, plus légère et claire, ce qui contribuera à améliorer l’expérience des visiteurs qui pourront profiter d’une Plaza Saint-Hubert plus verte, confortable et conviviale ».

 

Cet article est paru dans l’édition du 30 avril 2019 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.