Premier Tech agrandit son campus à Rivière-du-Loup

10 août 2017
Par Marie Gagnon
Premier Tech : des installations pour soutenir une croissance internationale

Des travaux d’une valeur globale de 15 millions de dollars sont présentement en cours sur le site du siège mondial de Premier Tech, à Rivière-du-Loup.

L’entreprise de la rue Témiscouata doit en effet agrandir ses installations pour soutenir sa croissance internationale. Pour permettre la construction de nouvelles usines dans un avenir rapproché, la multinationale québécoise a entrepris de prolonger son réseau routier et de bâtir un nouvel édifice de bureaux de trois niveaux hors sol.

 

« Avec la croissance accélérée que nous connaissons, nous sommes maintenant très à l’étroit dans nos installations. Nous voulons également nous donner de l’espace pour accueillir nos prochains grands projets », explique son président, Jean Bélanger, qui ajoute être optimiste quant à l’avenir, particulièrement pour Rivière-du-Loup. En janvier, Premier Tech a annoncé l’achat de trois entreprises, soit deux en Europe et une aux États-Unis, pour un investissement de 30 millions de dollars.

 

Ces acquisitions stratégiques, même lorsqu’elles sont réalisées à l’étranger, contribuent au rayonnement de Premier Tech et au développement de son campus louperivois. Établi à Rivière-du-Loup depuis 1978, le Campus Premier Tech compte aujourd’hui 12 kilomètres de rues et une quinzaine de bâtiments administratifs et industriels (usines, laboratoires, halles de test). Il accueille même sa propre université, qui offre des dizaines de milliers d’heures de cours aux équipiers chaque année.

 

Avec ce nouveau projet de développement, le réseau routier du campus gagnera un kilomètre de voies de circulation, avec le prolongement de la rue des Technologies et l’ajout de l’avenue de l’Innovation et de la rue de l’Horticulture. Ces travaux, dont la valeur s’élève à trois millions de dollars, doivent être réalisés entre août 2017 et octobre 2018. Fin juin, les professionnels de Norda Stelo avaient complété l’ingénierie et l’appel d’offres pour services de construction était imminent.

 

Intérieur des nouvelles instalaltions au Campus Premier Tech - Photo de BMD Architectes

 

Pour sa part, la construction de l’édifice administratif s’est amorcée en mars dernier par des travaux d’excavation. Le nouveau bâtiment comblera des besoins d’espace occasionnés par l’accroissement du personnel en 2016, en plus de soutenir les nouvelles embauches qui viendront éventuellement consolider la croissance de Premier Tech. D’une superficie de 600 000 pieds carrés (pi2), il contiendra 67 bureaux, 313 cubicules, 22 salles de réunion et une aire commune de travail.

 

Conçu par la firme BMD Architectes, le bâtiment à structure d’acier reposera sur une dalle structurale et sera recouvert d’une toiture multicouche. Son parement extérieur lui conférera beaucoup de prestance en combinant le verre clair des murs-rideaux et les panneaux de fibrociment de couleur charbon. Tous les appareils d’éclairage seront à ampoules DEL. Aucune autre mesure de conservation de l’énergie n’est prévue.

 

Le chantier, qui s’est amorcé en mars, doit se poursuivre jusqu’en avril 2018. À la mi-juin, les pieux étaient foncés et le bétonnage des fondations tirait à sa fin. Cette étape devait être aussitôt suivie par la coulée de la dalle structurale et la mise en oeuvre des éléments structuraux d’acier. L’entrepreneur général Norda Stelo Construction réalise ce projet, qui représente un investissement de 12 millions de dollars. Les professionnels de Therméca (mécanique/électricité) et Laplante Saucier (structure) collaborent également au projet.

 

Outre cet investissement majeur communiqué en janvier dernier, Premier Tech a annoncé plus tôt en mars l’agrandissement d’une des deux usines louperivoises du Groupe Équipements industriels. Le projet d’une valeur de sept millions de dollars ajoutera une aire consacrée à l’assemblage final et au démarrage des systèmes d’emballage automatisés ainsi qu’une zone isolée pour le travail de l’acier inoxydable, soit un ajout de 25 000 pieds carrés.

 

Cet article est paru dans l’édition du jeudi 27 juillet 2017 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.


 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications