Un projet locatif au coeur de Charlesbourg

9 novembre 2017
Par Benoit Hudon
L’Espace Orsainville des logements contemporains

Lancé conjointement par le promoteur immobilier ImDevCo et par le Fonds immobilier de solidarité FTQ, le chantier de l’Espace Orsainville s’active actuellement dans l’arrondissement de Charlesbourg.

Un montant de quatre millions est injecté dans ce développement, à proximité du centre de la ville de Québec, afi n d’ériger un immeuble résidentiel de 32 logements, ceux-ci qualifi és de contemporains et épurés. Entamés depuis la mi-juin, les travaux de l’Espace Orsainville s’échelonneront jusqu’au mois d’avril 2018.

 

« Une étude de marché a été menée par le promoteur dans l’arrondissement. Les jeunes professionnels, tout comme certains résidents plus âgés, se reconnaitront dans ce type de construction », avance d’entrée de jeu Henri Tanguay, propriétaire de construction Couture & Tanguay. « La mise en chantier de ce type d’habitation est en vogue dans Sainte-Foy et le moment semblait propice au développement de Charlesbourg », poursuit monsieur Tanguay.

 

Le terrain choisi s’étale sur environ 1860 mètres carrés, dont 90 % servent à accueillir le bâtiment. Celui- ci aura quatre étages d’approximativement 790 mètres carrés chacun. La localisation n’a pas été faite au hasard et est due à la vue imprenable du côté sud, en plus de son accès immédiat au boulevard Henri-Bourassa. Lors de la conception, cette artère a toutefois provoqué des complications de logistique et de sécurité de par son achalandage. « Un autre défi auquel nous avons dû inévitablement faire face est la rétention des eaux. Puisque nous occupons tout l’espace du terrain, que l’eau ne percole pas au sol et que la réglementation municipale prévoit un rejet maximal de liquide dans son réseau des eaux usées, les concepteurs ont inséré un bassin de rétention intérieur au projet », fait savoir Éric Tremblay, directeur de projet chez Couture & Tanguay.

 

Chantier de l'Espace Orsainville - Photo de Caroline Grégoire

 

La mise en branle des opérations de construction s’est quant à elle avérée fl uide. La fondation et les murs berlinois sont coulés. La structure, complètement rectangulaire et en bois, est maintenant à demi réalisée. L’échéancier prévoit une coquille fermée pour la fi n du mois d’octobre. « L’enveloppe externe se composera d’environ 70 % de maçonnerie, en plus de panneaux métalliques AD 300 et de sections Apolic, aux refl ets imitant le bois », ajoute monsieur Tremblay. Des teintes relativement neutres alliant le noir, le brun et le blanc intégreront ce bâtiment moderne au sein d’un quartier physiquement plus vieillot.

 

La fenestration apposée aux façades est standard en verre thermos énergétique Low-E. L’extérieur du projet de l’Espace Orsainville se caractérise également par une vaste terrasse au sommet du bâtiment. Un espace vert couvrira la masse de béton du stationnement souterrain, émergeant légèrement du sol, aux côtés du complexe à logements.

 

La trentaine d’unités du complexe résidentiel seront disponibles dans des formats de 3 ½ et 4 ½, pour des dimensions estimées entre 75 mètres carrés et 102 mètres carrés. L’Espace Orsainville a été conçu par Gilles Tremblay Architecte. La fi rme d’experts-conseils Génécor a contribué au projet, tout comme DLT Arpentage et les spécialistes en structure EMX.

 

Cet article est paru dans l’édition du jeudi 26 octobre 2017 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications