Prolongement du boulevard de Portland : un prélude au boulevard René-Lévesque

7 août 2015
Par Marie Gagnon
Prolongement du boulevard de Portland : Un prélude au boulevard René-Lévesque

D'ici 2017, la Ville de Sherbrooke investira 50 millions $ pour compléter le réseau routier dans le secteur Mi-Vallon. La Ville souhaite ainsi soutenir l'essor de son parc industriel et accélérer le développement domiciliaire à la limite ouest de son périmètre urbain.

Enclenché à la mi-avril, le projet s'est amorcé avec le prolongement du boulevard de Portland. Il se poursuivra l'an prochain avec la construction du boulevard René-Lévesque.

 

« La démarche a été mise en œuvre au milieu des années 2000 afin de tenir compte de l'expansion urbaine vers l'ouest du territoire, rappelle Denis Gélinas, directeur des projets majeurs à la Ville de Sherbrooke. La Ville voulait optimiser la desserte routière pour assurer le développement harmonieux de ce secteur, situé entre l'autoroute 10-55, le boulevard Bourque et l’autoroute 410. »

 

Il précise que le premier volet de ce programme porte essentiellement sur l'intersection entre le boulevard de Portland, le boulevard Industriel (route 220) et le futur axe René-Lévesque, qui reliera le boulevard Industriel au boulevard Bourque. Il vise à améliorer la fluidité de la circulation sur le boulevard Mi-Vallon et à favoriser le transport collectif et les modes de transport actif.

 

Pour répondre à ces besoins, la Ville doit donc prolonger le boulevard de Portland vers l'ouest, sur une distance de 1,1 kilomètre, et construire un carrefour giratoire double à quatre branches ainsi qu'un passage pour les piétons et les cyclistes. D'une longueur de 75 mètres, ce dernier cheminera sous le carrefour giratoire. Sa partie centrale, longue de 35 mètres, sera à ciel ouvert, tandis que ses extrémités passeront sous les voies routières.

 

« Le tunnel aura une hauteur moyenne de 3,3 mètres et une largeur de 5 mètres, indique Denis Gélinas. Il sera entièrement bétonné sur place. On trouve beaucoup de roc en affleurement et le sol est surtout composé de sable et de silt parsemé d'argile. Environ 50 % du tunnel sera construit sur le roc. Il sera relié à la piste multifonctionnelle aménagée au centre du boulevard de Portland. »

 

Le nouveau boulevard traversera par ailleurs une zone humide sur une distance de 290 mètres. Afin de limiter les répercussions sur ce milieu sensible, l’emprise a été réduite à 30 mètres. Ce faisant, la piste multifonctionnelle est passée de 5 mètres à 4 mètres de largeur. Dans la même optique, trois ponceaux seront aménagés sous les voies, de même qu’un passage pour la petite faune.

 

Plusieurs aménagements sur les voies existantes seront nécessaires pour mener à bien ce premier volet dont les coûts se chiffrent à 16,1 millions $. Le boulevard de Portland sera notamment réaménagé sur une portion de 500 mètres comprise entre les rues Pépin et Léger. Il passera ainsi de deux à quatre voies. Dans la foulée, la rue Léger sera prolongée sur une distance de 315 mètres et raccordée au boulevard de Portland.

 

Le boulevard Industriel sera également réaménagé afin de le relier au carrefour giratoire. À l’est du carrefour, il sera remodelé sur une distance de 405 mètres, à partir de la rue Barton, en incluant le branchement avec la rue Missisquoi. Du côté ouest, il sera ajusté sur une portion de 220 mètres. « On va aussi construire une section de 65 mètres du futur boulevard René-Lévesque au sud du carrefour giratoire », note Denis Gélinas.

 

Aménagement du boulevard René-Lévesque

Ces travaux sont réalisés par la coentreprise formée d’Excavation Toulouse et de Construction DJL. Selon l’échéancier établi par les professionnels du Groupe SMi, ils devraient être complétés à 95 % en décembre. Ils seront suivis en 2016 par le début de la construction du boulevard René-Lévesque. Estimé à 26,5 millions $, ce deuxième volet sera divisé en trois phases.

 

La première, qui concerne le tronçon compris entre le boulevard Industriel et la rue Matisse, s’amorcera l’an prochain. La deuxième, qui vise la portion allant de la rue Matisse et le boulevard Industriel, sera pour sa part réalisée en 2017. Même chose pour la troisième et dernière phase, soit la section de route cheminant entre la rue Henri-Labonne et le boulevard Bourque, dont les plans et devis seront réalisés l’an prochain.

 


Cet article est paru dans l’édition du jeudi 23 juillet 2015 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous !

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.