Yourbarfactory s’installe à Châteauguay

23 juillet 2018
Par Marie Gagnon
Yourbarfactory s’installe à Châteauguay.

Le fabricant de barres de céréales Yourbarfactory, qui a présentement pignon sur rue à LaSalle, déménagera en décembre dans une toute nouvelle usine située dans le parc industriel de Châteauguay.

En croissance constante, l’entreprise agroalimentaire fondée en 2001 souhaite ainsi accroître sa capacité de production et augmenter ses espaces d’entreposage. Les nouvelles installations industrielles occuperont une superficie de 80 000 pieds carrés (pi2) sur un terrain de 200 000 pi2.

 

« On se spécialise dans la production de barres de céréales pour des marques privées et dans le co-packing pour des grandes marques, comme Kronobar, un produit de spécialité pour les sportifs, mentionne Martin Joyal, président et fondateur de Yourbarfactory.

 

On veut maintenant augmenter notre offre de produits pour faire face à la concurrence. Actuellement, on produit 150 millions de barres par année. Avec nos nouvelles installations, on prévoit tripler notre production et doubler nos effectifs d’ici cinq ans. »

 

La nouvelle usine se composera de deux volumes, pour une superficie totale de 90 000 pi2. Le premier volume, qui totalisera 20 000 pi2 sur deux niveaux, abritera le bloc administratif. « En fait, les bureaux vont seulement occuper environ 5 000 pieds carrés, précise l’entrepreneur. Le reste de l’espace sera aménagé de manière à favoriser le bien-être de nos employés. Il y aura un café, un gym avec vestiaire et douches, une salle zen et un comptoir alimentaire.

 

Yourbarfactory s’installe à Châteauguay. Image de Groupe Leclerc - architecture + design

 

On veut que les gens soient heureux au travail, ça fait partie de nos valeurs. » Il ajoute que c’est également dans ce bloc que seront aménagés les laboratoires de l’entreprise. Quant à la zone production, contenue dans le second volume, elle occupera 70 000 pi2, dont 30 000 pi2 seront destinés à la fabrication des barres-collations, le reste de l’espace, soit environ 40 000 pi2, devant être réservé à l’entreposage et à l’expédition des produits.

 

Le bâtiment se distinguera par ailleurs des installations industrielles habituelles par son architecture soignée, à la fois fonctionnelle et efficace. Le bloc administratif, qui sera habillé de maçonnerie en façade, se reconnaîtra à sa fenestration abondante et à un vaste atrium vitré sur trois niveaux. Un choix que Martin Joyal justifie par l’aménagement éventuel d’une terrasse sur le toit. « Pour l’instant, on ne peut pas se le permettre, mais l’escalier magistral qui y mènera sera construit cette année », dit-il tout en refusant de divulguer la valeur de l’investissement, situé entre 10 et 20 millions de dollars.

 

Certifiée sans noix, sans gluten et sans arachides, la nouvelle usine de Yourbarfactory briguera en outre la certification LEED v4. Un défi pour les concepteurs de Groupe Leclerc Architecture et Design, compte tenu des exigences associées à la fabrication alimentaire. En effet, Yourbarfactory est déjà soumise au BRC (British Retail Consortium) Global Standard, qui regroupe les règlements fixés par différentes chaînes de fournisseurs de l’industrie agroalimentaire.

 

« Ce standard prend le pas sur LEED, explique Martin Joyal. Par exemple, en matière d’éclairage, on ne peut pas utiliser de lampes fluocompactes parce qu’elles ne diffusent pas jusqu’à 28 pieds. Donc, c’est difficile d’atteindre plus que le niveau certifié de LEED.

 

Par contre, les concepteurs nous ont promis que notre facture d’énergie n’augmenterait pas par rapport à nos installations actuelles, qui font 35 000 pieds carrés. » Parmi les mesures prévues pour rehausser l’efficacité énergétique de la nouvelle usine, il note des panneaux sandwich isolés pour l’enveloppe de la zone usine et de la récupération de chaleur sur les procédés industriels pour le chauffage radiant.

 

Lancé à la mi-mai, le chantier est réalisé en mode accéléré par Construction Parox. Au 20 juin 2018, les semelles de la fondation étaient en place et le coffrage débutait. Le tout devrait être complété pour le 20 novembre 2018.

 

Cet article est paru dans l’édition du mardi le 10 juillet 2018 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.