Tous pour l'emploi : Québec recentre et intensifie ses actions pour l'emploi

12 février 2013

La première ministre du Québec, Pauline Marois, et la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais, ont dévoilé, la semaine dernière, une stratégie intitulée Tous pour l'emploi : une impulsion nouvelle avec les partenaires, afin de favoriser l'intégration et le maintien en emploi d'une main-d'œuvre suffisante pour répondre aux besoins des entreprises sur l'ensemble du territoire québécois.

 

Le Québec vit une mutation importante. Le marché du travail est appelé à changer car, d'ici peu, le nombre de personnes en âge de travailler commencera à diminuer. D'ici 2021, près de 1,4 million d'emplois seront disponibles, et ce, dans toutes les régions. Déjà, certains secteurs d'activité ont de la difficulté à combler leurs besoins de main-d'œuvre qualifiée, rendant ainsi cette stratégie des plus pertinentes.

 

Pour élaborer cette stratégie, trois grandes priorités ont été énoncées par la ministre Maltais :

 

  • repenser la solidarité et briser le cycle de la pauvreté ;
  • recentrer l'action du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) vers les groupes sous-représentés sur le plan de l'emploi ;
  • accroître les compétences de la main-d'œuvre dans toutes les entreprises.

 

Les mesures annoncées ciblent particulièrement :

 

  • les jeunes ;
  • les travailleurs expérimentés ;
  • les personnes immigrantes ;
  • et les personnes handicapées.

 

Les partenaires se mobilisent

Du côté du MESS, une nouvelle impulsion sera donnée aux services publics d'emploi de façon à améliorer l'insertion ou le maintien en emploi de la main-d'œuvre disponible. La Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) s'engage quant à elle à soutenir les entreprises qui ouvriront leurs portes aux personnes en marge du marché du travail et qui intégreront le développement des compétences dans leurs pratiques.

 

Ainsi, d'importantes ressources du MESS seront recentrées et mobilisées pour atteindre ces objectifs. À terme, 463 millions $ par année seront dédiés à ces clientèles. Par exemple, tous les jeunes nouvellement inscrits à l'aide de dernier recours seront systématiquement rencontrés sur une période déterminée pour les accompagner de façon personnalisée et leur offrir toutes les chances d'intégrer le marché du travail.

 

3 000 nouveaux projets seront soutenus

La nouvelle stratégie inclut plusieurs mesures innovantes et prévoit l'élargissement de l'accès aux programmes de subventions de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) pour les entreprises dont la masse salariale annuelle est inférieure à 250 000 $ et pour celles dont la masse salariale excède 10 millions $. Ce sont quelque 169 000 entreprises de plus qui auront dorénavant accès aux programmes de la CPMT, ce qui modifiera et renforcera son action sur le territoire.

 

La CPMT apportera ainsi un soutien important à toutes les entreprises du Québec en investissant 175 millions $, dont 70 millions additionnels sur trois ans proviennent du Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre. Cet élargissement permettra d'appuyer quelque 3 000 projets visant le développement des compétences et l'amélioration de la main-d'œuvre en entreprise, ce qui représente une augmentation de 50 % du nombre de projets soutenus annuellement.

 

Tous pour l'emploi : une impulsion nouvelle avec les partenaires compte 27 mesures et prévoit, entre autres :

 

  • la mise en place d'un nouveau programme destiné à améliorer la compétitivité des entreprises ;
  • des mesures pour favoriser l'amélioration des compétences de base et de la francisation ;
  • de l'accompagnement aux entreprises pour le transfert des compétences ;
  • un soutien accru à la formation et à la qualification des travailleurs saisonniers ;
  • des mesures en faveur des entreprises de l'économie sociale ;
  • la création, par Services Québec, de nouveaux parcours personnalisés en ligne pour accompagner les personnes à la recherche d'un emploi et les entreprises qui recrutent ;
  • des mesures pour intégrer et retenir les personnes immigrantes au sein des entreprises.

 

Source : Gouvernement du Québec

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Sondage

Dans quelle région prévoyez-vous œuvrer le plus au cours des prochaines années?:

Partenaires

La Garantie Abritat  Régie du bâtiment  3rmcdq  Incursion Voyages

Nos publications

Nos publications