De la débrouille à l’innovation

5 juillet 2017
Par Maryse Couture, présidente-directrice générale de Toiture Couture et membre active de CREW M
De la débrouille à l’innovation

Les entrepreneurs, c’est connu, sont des spécialistes de la débrouille, ce système basé sur l’utilisation de ce qui se trouve à portée de main pour résoudre un problème immédiat.

Cette solution aboutit parfois à des trouvailles de génie. Exemple : transformer un mini brûleur à utiliser à quatre pattes en brûleur double avec poignées, ce qui permet de travailler debout et de tripler la productivité.

 

Lewis Duncan, ex-gouverneur du Texas et fondateur d’une grande école d’entrepreneuriat définissait ainsi l’innovation basée sur l’entrepreneuriat : « C’est l’aptitude à transformer des idées en facture... » A contrario, on pourrait dire que c’est l’aptitude à minimiser les coûts attachés à une facture.

 

Les entreprises conscientes de leur futur se doivent d’inscrire au cœur de leur mission et de leur vision une approche innovatrice. Une définition large de l’innovation en construction du côté entrepreneurial pourrait se lire comme suit : amélioration des services existants, ajout de lignes de services donnant plus de valeur aux clients, laquelle valeur doit être perçue par ces mêmes clients.

 

Voici des exemples ayant mené dans certaines entreprises à des gains de productivité importants et à de la valeur ajoutée pour les clients :

 

1 - Productivité chantier : implantation du Lean Construction. Outil puissant emprunté du système Toyota.
Objectif : accroître la productivité chantier de 5 à 10 %. L’Association canadienne de la construction en fait un cheval de bataille en créant un institut du Lean Construction comme outil de relance et de compétitivité de l’industrie de la construction.

 

2 - Implantation de la courbe de la main-d’œuvre en chantier. 
Objectif : suivre en temps réel l’évolution des chantiers en cours et pouvoir intervenir avec l’approche juste-à-temps.

 

Implantation de la courbe de la main-d’œuvre en chantier

 

3 - Informatisation des processus de gestion de projet de l’appel téléphonique jusqu’à la facturation.
Objectif : informations disponibles en temps réel pour les clients, rapidité de mise en production, uniformisation des devis prescripteurs, etc.

 

4 - Utilisation de l’approche d’enrobement des clients comme dans les spas pour gérer les locataires lors de travaux majeurs de climatisation en pleine canicule.

 

Ce sont les petits pas au jour le jour (le small kaizen) qui instaurent une culture du changement et d’amélioration continue, qui s’avèrent des créateurs de succès.

 

Innovation et débrouillardise, les deux bras du futur de nos entreprises de construction.

Innovation

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

CREW M fait partie d’un réseau nord-américain, CREW Network, qui rassemble plus de 10 000 femmes actives dans le domaine de l’immobilier commercial en 72 chapitres.

CREW M

Derniers commentaires

L’image de votre entreprise est-elle rentable?
La passion et la rigueur pour les femmes chez Pomerleau
Petits ou gros chantiers, les responsabilités demeurent les mê...
Korine Hazan : une artiste aux multiples passions
La réussite en affaires, conjuguée au féminin
Le beau temps s’en vient… Attention aux coups de chaleur !
Le parcours d'une jeune femme qui n'a pas froid aux...
Que faire lorsque le donneur d’ouvrage annule le premier appel d...

Nos publications

Nos publications