Mesdames, n’hésitez pas à sauter dans le train !

15 décembre 2014
Mesdames, n’hésitez pas à sauter dans le train !

Véronique Bouchard, directrice du développement corporatif chez Groupe Ameublement Focus inc., a participé, le 11 septembre dernier, à un 5 à 7 visite d’entreprise organisé par les Elles de la construction. Son témoignage était tellement  authentique que nous avons choisi de le publier.

Lorsque les Elles de la construction m’ont offert de vous parler de mon parcours et de présenter le Groupe Focus, j’ai été surprise et me disais : pourquoi moi, pourquoi Groupe Focus? Et finalement je me suis dit : pourquoi me poser la question et ne pas tout simplement accepter cette belle opportunité de me présenter devant vous ce soir et de faire connaître l’entreprise que je représente avec passion.

 

J’ai l’habitude de présenter des projets, d’informer les gens sur les nouvelles tendances d’aménagements, mais parler de mon parcours … que puis-je vous dire?

 

Son enfance : la graine d’une entrepreneure !

Je suis une fille originaire de la petite ville de Louiseville, en Mauricie. Quelques habitants, pas de câble dans le temps dans mon rang et surtout pas d’anglais. Du plus loin que je puisse me rappeler, j’ai eu beaucoup de plaisir à grandir à la campagne et mon jeu préféré était de jouer à la femme d’affaires. J’utilisais la planche du jeu de Monopoly  pour faire le panneau de mon bureau, l’argent Monopoly comme caisse et j’avais un petit calepin avec papier carbone pour faire des prêts hypothécaires. Et surtout plein de dossiers. Bref, j’étais déjà prédestinée à être dans le milieu des affaires.

 

Mon premier emploi a été dans une crémerie où j’ai appris énormément. Beaucoup de rigueur dans nos tâches et dans le standard pour le service à la clientèle. Une vraie bonne école. Je faisais les plus beaux cornets twists en ville !

 

Son arrivée « dans le vrai monde »

Après mon cégep, j’ai décidé de quitter Louiseville pour un séjour de huit mois à Toronto (pour apprendre l’anglais) et j’ai finalement atterri après ces huit mois à l’Université d’Ottawa pour compléter mon baccalauréat en Communications.

 

En 2002, j’arrive dans « le vrai monde », à Montréal où je réussis à me faire un chemin et travailler pour de grandes entreprises telles que MolsonAldoG4S (transport de valeurs).  Mon parcours a toujours été dans la vente, service à la clientèle et chaque passage dans ces entreprises m’a amenée toujours plus loin.

 

En 2006, j’ai fait la rencontre d’une personne clé dans ma carrière. Elle m’a référée à Teknion, manufacturier canadien et québécois en mobilier de bureau, pour une poste au développement corporatif. Après cinq entrevues, 26 ans et toutes mes dents, je décroche le poste. 

Wow, j’étais sans mot ! Moi, la petite fille de Louiseville venait d’obtenir un poste au centre-ville de Montréal, coin Peel et Ste-Catherine. Mon rêve se réalisait !

 

Mes sept années travaillées chez Teknion ont été exceptionnelles pour mon avancement et mon accomplissement personnel. Rien n’a été facile. J’ai dû faire ma place, prendre des détours, travailler fort dans les coins, mais j’ai réussi. J’ai réussi à gagner la confiance de mes collègues, du distributeur avec qui je collaborais, et surtout de tous les clients corporatifs, A&D, gestionnaires immobiliers que j’ai croisés. Groupe Ameublement Focus a été mon partenaire tout au long de ces sept belles années ! 

 

Prenez la place qui vous revient!

Lorsque le projet du nouvel établissement d’affaires prit forme chez Groupe Focus, les associés m’ont offert le poste que j’occupe maintenant : directrice développement corporatif du bureau de Boisbriand.  Encore une fois sous le choc !  Un poste de gestionnaire, de cadre, de relationniste, appelez ça comme vous voulez mais un poste où, dans mon quotidien, je pourrai prendre des décisions (avec toute leur confiance) et faire la différence pour les gens autour de moi.

 

Je peux vous dire que des offres comme celles-ci ne courent pas les rues et si jamais vous avez cette opportunité, même si vous croyez que vous n’êtes pas à la hauteur, que vous ne faites pas le poids, ce n’est pas vrai. Si on vous l’offre, c’est que l’on croit en vous. Embarquer dans le train est la meilleure chose qui pourra vous arriver. C’est de faire encore un plus grand pas vers votre réussite et d’atteindre vos objectifs.

 

En conclusion, peu importe votre désir, votre but, votre objectif, tout est réalisable. Faites ce qu’il faut, prenez la place qui vous revient et surtout acceptez d’être la première. Vous le méritez !

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaire(s)

Rien ne me surprend! Véronique est une travaillante acharnée, une mère dévouée et une soeur en or! Je te souhaite de continuer dans cette voie encore longtemps. Tu es un atout de taille pour une compagnie. Bon succès!

Fondée en 2010, Les Elles de la construction est un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir la place des femmes dans le secteur de la construction, et ce, à différents niveaux : entrepreneures, chargées de projet, femmes de métier, professionnelles et étudiantes.

Les Elles de la construction

Derniers commentaires

L’image de votre entreprise est-elle rentable?
L’image de votre entreprise est-elle rentable?
La passion et la rigueur pour les femmes chez Pomerleau
Petits ou gros chantiers, les responsabilités demeurent les mê...
Korine Hazan : une artiste aux multiples passions
La réussite en affaires, conjuguée au féminin
Le beau temps s’en vient… Attention aux coups de chaleur !
Le parcours d'une jeune femme qui n'a pas froid aux...