Participation de la CCQ au réseau Les Elles de la construction

16 juillet 2014
Participation de la CCQ au réseau Les Elles de la construction

Le 18 juin dernier, Audrey Murray, vice-présidente Service à la clientèle et développement à la Commission de la construction du Québec, était invitée à titre de conférencière lors d’un événement organisé par Les Elles de la construction. Cette dernière a traité de l’importance d’agir pour une présence accrue des femmes dans les métiers et occupations de la construction.

« Le portrait n’est pas rose, mais il n’est pas complètement noir, a-t-elle lancé d’entrée de jeu. Bien que les femmes représentent à peine 1,38 % de la main-d’œuvre québécoise sur les chantiers, notamment à cause d'un taux de départ deux fois plus élevé que chez les hommes, elles représentent néanmoins 4 % de la relève qui intègre pour la première fois nos chantiers. »

 

À l’heure du renouvellement du Programme d’accès à l’égalité de femmes dans l’industrie de la construction (PAEF), la vice-présidente a fait une rétrospective des réalisations depuis la mise en œuvre du premier PAEF en 1997. Elle a partagé les principaux constats de la consultation élargie menée par la CCQ en 2013 auprès d’une cinquantaine d’organismes (partenaires de l’industrie, organismes publics et de recherche, groupes communautaires soutenant l’accès et le maintien des femmes aux métiers non traditionnels) et dressé un portrait de la place des femmes sur les chantiers. Les obstacles discriminatoires encore rencontrés par les femmes sur les chantiers en 2014 ont aussi été abordés.

 

Appel à l’engagement de tous les acteurs

Audrey Murray a souligné l’importance de l’engagement de tous : les employeurs, les travailleuses et les travailleurs, les contremaîtres, les associations syndicales et patronales, les organismes publics et de recherche, les groupes de développement de la main-d’œuvre féminine, les centres de formation professionnelle et autres acteurs à mettre en place des actions significatives favorisant l’accès à la formation et à l’emploi ainsi que l’intégration, le maintien et l’avancement de des femmes compétentes dans notre industrie. Plusieurs joueurs de l’industrie se sont d’ailleurs déjà engagés en ce sens et un PAEF renouvelé sera lancé au courant de l’automne 2014.

 

La présentation a donné lieu à un échange constructif entre les participants sur la possibilité d’agir dès  maintenant par le biais de gestes simples et concrets.

Femmes en construction

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaire(s)

Et bien j'ai rencontré une haute fonctionnaire a la CCQ, «responsable des bureaux des inspecteurs, quand on voit sur Internet du travail au noir plein les médias, et que les inspecteurs ne peuvent rien faire que d'attendre un permission du Ministere du Travail et des relations de Travail, c'est hallucinant, donc pour ma part, mon travail de magasinier de chantier se meurt meme quand on voit des anomalies sous nos yeux la CCQ est impuissante devant lers faits, dans l'eolien c'est le bordel actuellement des parties de contrats sont construction d'autres hors construction, j,en perd ma conjoncture dans la juridiction de la CCQ imaginez comment feront il pour donner de la force aux femmes qui veulent entrer dans l'industrie. J'ai recu le volumineux rapport parlant de l'égalité des recommmandations, quelques unes ont été appliqués, mais la principale "Obliger les entrepreneurs en engager des femmes demandent de leur part des couilles et que les dirigeantes de la CCQ seront capables de faire face, a la musique, quand les vraies lois devront etre appliqués moi je suis tannée apres avoir dépenser une fortune, je n'ai plus l'intention de faire rire de moi aussi longtemps et d'attendre les bonnes intentions des entrepreneurs apres 900 kls 10,000 dollars depuis 4 ans, 30 chantiers, 200 entreprises de sept iles --chicoutimi --ca suffit, désolée quand t a pas ton papa qui est entrepreneurs, ou cousin tu peux pas aller loin ca c'st la vraie vérité pour ma part j'ai fait mon temps et plus que mon possible, je change de chemin apres tout a faut pas devenir fou ,,,faut vivre

Fondée en 2010, Les Elles de la construction est un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir la place des femmes dans le secteur de la construction, et ce, à différents niveaux : entrepreneures, chargées de projet, femmes de métier, professionnelles et étudiantes.

Les Elles de la construction

Derniers commentaires

Le passage de Stéphanie Lévesque du chantier aux médias
L’image de votre entreprise est-elle rentable?
L’image de votre entreprise est-elle rentable?
La passion et la rigueur pour les femmes chez Pomerleau
Petits ou gros chantiers, les responsabilités demeurent les mê...
Korine Hazan : une artiste aux multiples passions
La réussite en affaires, conjuguée au féminin
Le beau temps s’en vient… Attention aux coups de chaleur !