Le passage de Stéphanie Lévesque du chantier aux médias

14 décembre 2015
Les Elles de la construction
Le passage de Stéphanie Lévesque du chantier aux médias

« J'ai atteint mes objectifs parce que j'y ai cru ! »

 

Quand on rencontre Stéphanie Lévesque la première fois, il se dégage d'elle une énergie telle qu'on en est vite contaminé ! Quand on découvre le parcours professionnel de cette jeune femme, on se demande combien d'heures par jour elle travaille pour avoir accompli tant de choses.

Ébéniste, entrepreneure générale, gérante de chantier, chroniqueuse rénovation, auteure, animatrice d'ateliers de travaux manuels, elle souhaite même se tailler une place comme auteure d’une dramatique pour la télé. Stéphanie a raconté aux Elles de la construction, le 25 novembre dernier, son parcours non conventionnel. 

 

Stéphanie Lévesque est née à Rimouski d'un père entrepreneur électricien. À 11 ans, elle savait comment visser un plancher et les ciseaux à bois n'étaient plus un secret pour elle. En dépit de ses talents manuels, elle décide d'entreprendre des études universitaires en anthropologie, qu'elle abandonne pour suivre une formation en ébénisterie. Diplômée en 2000, elle est, la même année, lauréate du concours Chapeau, les filles ! C'est d'ailleurs ce prix qui lui donnera le coup d’envoi pour ouvrir son entreprise en ébénisterie. Pendant cette période, elle devient également  propriétaire d'un restaurant à Québec.

 

Son désir de transmettre sa passion

En 2005, Stéphanie a la piqûre de l'enseignement après avoir donné des cours à l'École des métiers du meuble de Montréal. Elle avoue avoir été boudée par des hommes durant ses cours. Cela ne l'empêche pas de vouloir transmettre sa passion et son savoir. En 2010, elle démarre un atelier-école où elle offre des cours de travaux manuels dans lesquels elle apprend aux femmes à réaliser leurs propres rénovations. Cette initiative remporte un grand succès puisque jusqu'à maintenant près de 1 500 femmes se sont inscrites à ses ateliers.

 

En 2012, Stéphanie souhaite transmettre ses connaissances au-delà de la métropole et choisit l’écriture comme médium de communication. Elle signe donc la même année un livre intitulé : Steph bricole, guide de rénovation pour les filles. Forte du succès de cette première édition, elle signera avec Les Éditions La Presse : Réussir ses rénos, de la planification à la finition, un ouvrage disponible depuis le printemps dernier.

 

Entre-temps, Stéphanie Lévesque obtient ses licences d'entrepreneure générale qui lui permettent d'être gérante de chantier auprès d'une clientèle variée et vient même en aide aux entrepreneurs établis qui souhaitent obtenir de l’aide pour gérer leur équipe ou encore pour recevoir des propositions différentes. Depuis ses premiers balbutiements en ébénisterie, Stéphanie réalise qu'elle est à sa place « dans la shop et sur les chantiers », comme elle se plaît à dire.

 

Ses premiers pas dans les médias

Représentante en ébénisterie, cette expérience de travail lui a permis de développer un réseau de contacts. Quelques années plus tard, Stéphanie bâtit différents types de décors pour la télévision. Ses talents, incluant celui d'être une excellente communicatrice, ont vite été remarqués. Elle agit notamment à titre de collaboratrice spéciale depuis 2013 pour La Presse+. Elle est également chroniqueuse rénovation sur le web et à la télé, notamment à  V télé et sur la chaine MAtv ainsi qu'à Radio-Canada. Elle sera de plus à la barre d'une émission de rénovation qui sera en ondes en 2016.

 

Depuis que Stéphanie est devenue un personnage public, elle avoue bien humblement que le chantier lui manque. Cependant, elle ne déroge pas de ses objectifs professionnels et personnels. Un autre projet l'anime en ce moment. Son goût pour démystifier et vulgariser la rénovation l'amène à plancher à temps partiel à l'écriture d'une dramatique pour la télé. Un autre succès à prévoir.

La clé de son succès

À voir le chemin parcouru par Stéphanie Lévesque ces dernières années, on devine qu'elle doit avoir une philosophie de vie bien particulière et une ambition débordante. Rien n'arrête Stéphanie. « Lorsque j'ai une idée, je la mets en action sans attendre ». Voilà son secret.

 

Pour en connaître davantage sur Stéphanie Lévesque : www.stephanielevesque.ca

Femmes en construction

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaire(s)

Bonjour Stephanie
Je suis une personne qui aime bien réaliser des petites chose en bois, mais j’ai aucune technique! Je m’arrache souvent les cheveux pour arriver à mes fins.
J’aimerais suivre un cours sur les techniques de bas, ou le trouver et à quel prix?
Je suis sur la rive sud de Montréal.
Merci
Bonne journée!

Fondée en 2010, Les Elles de la construction est un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir la place des femmes dans le secteur de la construction, et ce, à différents niveaux : entrepreneures, chargées de projet, femmes de métier, professionnelles et étudiantes.

Les Elles de la construction

Derniers commentaires

Le passage de Stéphanie Lévesque du chantier aux médias
L’image de votre entreprise est-elle rentable?
L’image de votre entreprise est-elle rentable?
La passion et la rigueur pour les femmes chez Pomerleau
Petits ou gros chantiers, les responsabilités demeurent les mê...
Korine Hazan : une artiste aux multiples passions
La réussite en affaires, conjuguée au féminin
Le beau temps s’en vient… Attention aux coups de chaleur !