American Architecture Prize 2017

17 octobre 2017
American Architecture Prize 2017

L‘American Architecture Prize récompense l’excellence en design dans les disciplines de l’architecture, du design d’intérieur et de l’architecture de paysage avec pour objectif d’offrir une plus grande reconnaissance à l’architecture dans le monde.

Les lauréats du concours ont été sélectionnés parmi plus d’un millier de candidatures provenant de 68 pays et appartenant aux 41 différentes catégories. La cérémonie de remise des prix se déroulera à New York, le 27 octobre 2017.

 

Cinq firmes d’architecture québécoises ont été récompensées dans le cadre des Prix américains d’architecture 2017 :

 

Le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) dans les catégories Architecture sanitaire et Héritage architectural

Le CHUM est l’un des plus importants projets de soins en santé au monde. D’une superficie de 3 500 000 pieds carrés, le centre compte 20 étages. Il comprendra 35 cliniques et 772 chambres individuelles, centres ambulatoires et de diagnostic, 39 salles d’opération, des laboratoires cliniques et un centre de recherche. Ce prix a été remporté par le consortium CannonDesign + NEUF architecte(e)s.

 

Le nouveau CHUM vue de l'Est - Photo d'Adrien Williams

 

Le Complexe sportif Saint-Laurent dans la catégorie Architecture récréative

Situé au 2385, boulevard Thimens, le bâtiment totalise 16 500 mètres carrés, répartis sur trois étages. Il comprend, entre autres, un terrain de soccer intérieur, une piscine de 25 mètres avec rampe d’accès, une piscine récréative avec une plage progressive, un gymnase, une palestre gymnique, une salle multifonctionnelle, de même qu’une salle d’entraînement d’appoint. L’immeuble est le fruit d’un concours d’architecture qui avait été remporté par l’équipe Saucier + Perrotte Architectes - Hughes Condon Marler Architects.

 

Complexe sportif Saint-Laurent - Photo d'Olivier Blouin

 

Bureau de Pomerleau à Montréal dans la catégorie Bâtiments industriels

L’édifice est composé de plusieurs ailes dont une allongée sur deux niveaux. Celle-ci accueille des espaces de travail dans une structure en acier. Les bureaux fermés sont situés au centre, avec des postes de travail à aire ouverte qui bordent la périphérie. Ceci permet une pénétration maximale de la lumière naturelle et une vue imprenable sur la forêt. Pour réaliser ce projet, l’équipe transdisciplinaire de Lemay a fourni son expertise en matière d’architecture, de design d’intérieur, d’architecture de paysage, de développement durable, de design urbain et de planification urbaine.

 

Bureau de Pomerleau - Photo de Jonathan Robert

 

Maison sur le Lac dans la catégorie Résidentiel

La clôture de l’habitation est redéfinie comme une bande de bois continue. Du sol, la bande de bois s’élève et enveloppe les espaces de vie en modulant les ouvertures de la maison. Le prix a été remporté par la firme ACDF Architecture.

 

Le Centre de découverte des Iles de Boucherville dans la catégorie Autre architecture et architecture récréative

Le volume du bâtiment a été délibérément scindé en deux parties distinctes. Cette disposition fragmentée permet de définir un espace public entre les nouveaux volumes en plus de cadrer l’axe central de circulation qui mène au Chenal. Ce projet est l’œuvre de Smith Vigeant Architectes.

 

Centre découverte des îles de Boucherville - Photo de la SEPAQ

 

 

Source : American Architecture Prize

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications