Une métamorphose de 100 M$ pour le Mail Cap-Rouge

21 septembre 2018
Une métamorphose de 100 M$ pour le Mail Cap-Rouge

Le Mail Cap-Rouge, tel qu’on le connaît depuis 1975, changera radicalement de visage d’ici quelques années. Le groupe Immostar, qui a déboursé 8,7 millions de dollars pour acquérir le petit centre commercial, a entrepris de le transformer en complexe commercial mixte en lui adjoignant une résidence pour aînés de 396 unités. 

Réalisé en partenariat avec EMD Batimo et Chartwell, responsables de la construction et de l’exploitation de la résidence, le projet représente un investissement de 100 millions de dollars, dont 78,5 uniquement pour le complexe résidentiel.

 

« Construire une résidence pour personnes âgées près d’un centre commercial, c’est une tendance lourde à l’heure actuelle, mentionne Pierre Ali, vice-président aux ventes et au marketing pour EMD Batimo. C’est important pour ces personnes, souvent en bonne forme et même en très bonne forme, de pouvoir sortir et de rencontrer d’autres gens. Et comme la résidence communiquera directement avec le centre commercial, cela facilitera leurs déplacements. Pour ce type de produit immobilier, c’est indéniablement un plus. »

 

Situé boulevard de la Chaudière, le Mail Cap-Rouge jouit en effet d’un positionnement stratégique dans l’arrondissement de Sainte- Foy–Sillery–Cap-Rouge. Malgré la stagnation de son développement et la détérioration de son offre commerciale, Immostar n’a pas hésité à s’en porter acquéreur en raison de son fort potentiel de développement. « C’est de ce constat qu’est né notre grand projet à usage mixte, qui offrira des commerces et des services de qualité à tous les résidents du secteur », explique François Pelchat, vice-président à la location et au marketing pour Immostar.

 

Il précise que la phase de redéveloppement du centre commercial, amorcée en octobre dernier, est pratiquement complétée. Près de la moitié du bâtiment a été démolie, l’intérieur a été rénové et un nouveau corridor, communiquant directement avec la résidence, a été aménagé à l’arrière du bâtiment. Aux dernières nouvelles, il ne restait qu’à remodeler l’extérieur du mail. Une phase ultérieure prévoit la construction d’un autre complexe d’habitation, celui-là destiné aux plus de 50 ans et aux jeunes familles. Aucun échéancier n’est toutefois établi pour l’instant.

 

CITÉ CAP-ROUGE

Pour ce qui est du complexe d’habitation baptisé Cité Cap-Rouge, il sera composé de quatre ailes de cinq niveaux chacune, articulées autour d’une cour intérieure accessible uniquement aux résidents. Les deux ailes principales, qui donnent sur le boulevard de la Chaudière et le stationnement latéral, se distingueront par leur composition tripartite. Leur base sera largement fenêtrée pour marquer le caractère communautaire de leurs fonctions. C’est en effet au rez-de-chaussée que seront logés la salle à manger, la cuisine familiale, la piscine et le gymnase. On y trouvera également une salle polyvalente, un atelier d’artisanat, un golf virtuel, une bibliothèque ainsi que les unités de soins.

 

Les niveaux 2 à 4 seront pour leur part ceinturés d’un encadrement blanc qui fera office de coursive aux deux derniers niveaux. Ces coursives créeront un effet de recul au niveau 5 qui atténuera l’impression de hauteur de l’immeuble. La masse de celui-ci sera également allégée par des façades vitrées aux angles extérieurs, tandis que les balcons en saillie créeront un jeu de pleins et de transparence qui animera la façade tout en préservant l’intimité des occupants. Entièrement bétonné, le bâtiment sera habillé de briques, à l’exception des façades intérieures qui seront enduites de crépi acrylique.

 

Quant à l’enveloppe, elle sera constituée de colombages métalliques et d’isolant, la toiture sera couverte d’une membrane inversée et les fenêtres seront composées d’un cadre hybride avec verre thermos. Les concepteurs de Neuf Architectes et de Bisson associés, le consortium qui signe les plans et devis en collaboration avec Équipe Laurence (civil), L2C (structure) et LGT (mécanique/électricité), indiquent par ailleurs qu’aucune certification environnementale n’est envisagée pour le projet, sinon qu’il respectera les exigences de la Loi sur l’économie d’énergie.

 

Espaces intérieurs en commun du futur Mail Cap-Rouge - Visuel de Neuf Architectes et Bisson Associés

La résidence de 31 970 mètres carrés comprendra 360 studios et appartements d’une à trois chambres à coucher ainsi que 36 unités de soins haut de gamme pour personnes semi-autonomes. Spacieux et lumineux, les logements auront des finitions soignées, comme des comptoirs en quartz, une douche en verre et céramique et des planchers de vinyle haut de gamme. Les unités standards seront louées à compter de 1 674 $ par mois, tandis que les unités de soins seront offertes à partir de 3 750 $ par mois. Il y aura aussi des unités de prestige, plus luxueuses, à 2 067 $ par mois.

 

« On a lancé la location en novembre dernier et elle a rapidement dépassé nos attentes, signale Pierre Ali. Pour les unités standards et de prestige, on a dépassé de 193 pour cent notre objectif initial prévu par mois. Pour les unités de soins, on attend que l’immeuble soit prêt, soit en juillet 2019. » Le chantier, qui s’est amorcé en février, doit se réaliser à l’intérieur d’un échéancier de 14 à 16 mois. Au début d’août, les équipes d’EMD Batimo s’affairaient à couler la structure des deux premiers étages. Les travaux d’enveloppe des premiers niveaux commenceront lorsque débutera le bétonnage des derniers niveaux.

 

Cet article est paru dans l’édition du 6 septembre 2018 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.

 

Pratiques et innovations

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications