Numériser ses outils pour se simplifier la vie

15 mai 2018
Par Marie Gagnon
Le numérique insuffle une nouvelle dynamique à l’organisation des travaux.

Réduction des déficiences, partage de l’information, consultation des plans et devis, voilà autant de raisons expliquant pourquoi les outils informatiques d’aujourd’hui améliorent la productivité au chantier.

Sur les chantiers de construction, où les tablettes et les téléphones intelligents côtoient maintenant le marteau et l’équerre, le numérique insuffle une nouvelle dynamique à l’organisation et à la planification des travaux. Cette révolution, qui pourrait s’inscrire dans les grandes tendances ayant marqué l’histoire de la civilisation, au même titre que l’invention de l’écriture par les Sumériens ou celle de l’imprimerie par Gutenberg, est bien entamée.

 

Au sein de Reliance Construction, celle-ci est déjà ancrée dans les habitudes. Après les outils de bureautique ainsi que les logiciels d’estimation, les applications de construction et les appareils sans fil font aujourd’hui partie intégrante du quotidien de l’entreprise. « Il y a encore une quinzaine d’années, 90 % des plans étaient sur papier, rappelle le gestionnaire de projet, Olivier Cartier. Puis, les plans ont graduellement été numérisés, mais au chantier, on ne pouvait toujours pas les consulter autrement que sur rouleaux.

 

Faire autrement

« Depuis cinq ans environ, l’arrivée des outils de visionnement portatifs a beaucoup modifié nos façons de faire, dit-il. Les tablettes et les téléphones intelligents permettent maintenant d’avoir accès aux données du chantier en temps réel, grâce entre autres à des applications comme PlanGrid. Aujourd’hui, la plupart de nos surintendants sont équipés d’une tablette et peuvent suivre le chantier en continu, visionner les dessins d’atelier et assurer les suivis. »

 

C’est en 2013, à la suite de la recommandation d’un sous-traitant dans le cadre du projet immobilier de la Tour des Canadiens I, que Reliance Construction a décidé de faire l’expérience de cette application créée pour l’industrie de la construction. Un mois plus tard, son utilisation avait été étendue à l’ensemble des surintendants et des contremaîtres de l’entreprise. Depuis, les plans et devis sur support papier ont disparu de ses chantiers.

 

« On a maintenant accès aux plans et devis en temps réel, que ce soit au moyen d’un téléphone, d’une tablette ou d’un ordinateur portable, note Olivier Cartier. Le système permet la navigation d’une page à l’autre et même de consulter un détail simplement en cliquant dessus. Et on n’a même pas besoin d’internet, il suffit d’entrer un code pour y accéder. C’est parfait pour nos contremaîtres et nos surintendants, qui ont rarement une connexion internet au chantier. »

 

Gagner du temps

L’accès complet aux dessins sur le terrain est non seulement facilité, mais le suivi des modifications y est aussi instantané, l’interactivité se voulant un autre avantage des solutions logicielles destinées à l’industrie de la construction. Dès qu’une mise à jour est faite, elle devient aussitôt disponible pour l’ensemble des acteurs du projet, à la simple condition qu’ils soient connectés à internet. Même chose pour les notes et autres annotations sur les plans, qui font également l’objet d’une mise à jour instantanée.

 

« Comme entrepreneur général, on s’en sert surtout pour gérer les déficiences, signale le gestionnaire de projet. Ce sont souvent de petites choses, mais dans un projet de 590 condos, ça représente beaucoup. Quand on relève un problème, on prend une photo et on l’insère dans le programme. Le sous-traitant la reçoit immédiatement et dès que la déficience est corrigée, il nous renvoie une photo montrant la correction effectuée. Cette application nous permet de gagner du temps, c’est incroyable. »

 

Il ajoute que la commande des matériaux est aussi facilitée par le numérique. Les applications de construction de dernière génération permettent en effet de faire des relevés de dimensions aussi précis qu’efficaces, à partir des plans et devis numérisés et enregistrés dans le système. Pour commander le couvre-plancher d’une salle de bains, par exemple, le logiciel calcule la superficie de la pièce et génère les quantités nécessaires. En moins de cinq secondes, le tour est joué.

 

L’efficacité d’abord

« Les outils numériques ont complètement modifié nos façons de faire, constate Olivier Cartier. Comme entrepreneur général, on joue un peu le rôle d’un chef d’orchestre, dans le sens où c’est nous qui assurons la coordination de l’ensemble du chantier. Il faut qu’on puisse visualiser les dessins, diffuser l’information, compiler l’information et assurer les suivis.

 

« L’application nous permet d’accéder en temps réel à toute l’information du chantier, en tout temps et en tout lieu, ajoute-t-il. Et comme tout se fait instantanément, la prise de décisions est aussi plus efficace. D’ailleurs, la productivité a beaucoup augmenté sur nos chantiers. On est plus efficaces aujourd’hui, on arrive à faire le même travail qu’avant en une fraction du temps. »

 

CHANTIER 2.0
Les applications numériques sont particulièrement utiles au chantier. Elles permettent notamment :
  • d’accéder facilement à l’ensemble des plans, devis et dessins d’atelier;
  • de suivre en temps réel les modifications apportées aux plans et aux dessins;
  • d’annoter les documents et de partager les commentaires;
  • de consulter les documents de projets sans recourir à internet.

 

 


Cet article est tiré du Supplément thématique – Équipement de chantier . Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous !

 

 

 

Pratiques et innovations

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications