La revanche des fourgons en 2013

8 novembre 2013
Le Ford Transit - Photo : Ford

Les fourgons prennent de plus en plus de place dans le milieu de la construction. Regard sur un monde de nouveautés.

Par Éric Descarries

 

Pour bien des entrepreneurs, le grand fourgon représente un meilleur choix qu’une camionnette pick-up, surtout au point de vue sécurité. Dans le passé, ce choix se limitait aux Ford de Série F et aux grands GM, dont les Chevrolet Express et GMC Savana. Puis est arrivé le Dodge Sprinter, maintenant rebaptisé Mercedes-Benz Sprinter. À partir de ce moment, tout le marché a été chambardé.

 

Le Transit Connect de Ford - Photo de Ford

 

Grâce à des configurations multiples avec des dimensions adaptées, le Sprinter s’est taillé une place enviable dans le marché des fourgons. Ce renouveau a donc poussé Ford et Chrysler à revoir leurs véhicules du genre. L’an prochain, le vénérable Ford de Série E (mieux connu sous son ancien nom d’Econoline) cèdera sa place au Transit, un fourgon semblable au Sprinter, du moins dans ses configurations et ses dimensions, et disponible partout dans le monde sous lamême forme.

 

Le Transit sera, pour nous, un véhicule à propulsion mû par un V6 EcoBoost ou un tout nouveau (pour l’Amérique du Nord) moteur turbodiesel à cinq cylindres, les deux étant livrables avec la boîte automatique. Notonsque eTransit sera aussi disponible en versions châssis-cabine et tronquée (Cutaway).

 

Le ProMaster d’origine Fiat - Photo de Chrysler

 

Dans le cas de Chrysler (qui commercialisait autrefois le Sprinter), étant maintenant dans le giron du constructeur italien Fiat, le fabricant présente un tout nouveau fourgon : le ProMaster, basé celui-là sur le Fiat Ducato – aussi commercialisé en Europe à l’enseigne de Peugeot et d’Opel. Propulsé, de base, par le V6 PentaStar avec boîte automatique, ce véhicule à traction avant sera aussi proposé avec un moteur turbodiesel à quatre cylindres combiné avec une boîte semi-automatique. Tout comme le Transit, le ProMaster sera également disponible en versions châssis-cabine et tronquée.

 

Étant d’origine européenne, comme la concurrence, le Pro Master sera offert en diverses longueurs et hauteurs. Dans l’intervalle, il ne faudrait pas ignorer Nissan et son NV. Ce grand fourgon, livrable qu’avec des moteurs à essence dont un économique V6 et un puissant V8, commence à connaître une grande popularité. Ce camion basé sur une architecture semblable au pick-up Titan – il n’en partage presque rien mais comme celui-ci, il possède un châssis rigide – est livrable en diverses configurations incluant un toit avec une hauteur régulière ou surélevée. Tous les NV sont à propulsion seulement.

 

Le NV-200 de Nissan - Photo de  Nissan

 

Et GM dans tout cela ? Jusqu’ici, le géant américain est très préoccupé par ses autres produits. Par conséquent, il reconduit ses Chevrolet Express et GMC Savana traditionnels. L’invasion des petits fourgons Autre phénomène intéressant, les plus petits fourgons commencent à envahir les routes québécoises. Il fut un temps où c’étaient les fourgonnettes qui occupaient cet espace commercial. Avec la disparition des Aerostar, Windstar et Astro/Safari, il n’est plus resté que les modèles C/V de Ram– la version commerciale des Grand Caravan.

 

Mais tout a changé avec l’arrivée du petit Transit Connect de Ford. Celui-ci a pris le monde commercial d’assaut et il revient en 2014 avec une ligne complètement redessinée. Cette fois, le toit est un peu plus bas ; une modification justifiée par une demande populaire pour des petits fourgons pouvant entrer dans les stationnements souterrains, semble-t-il.

 

Le Connect aura provoqué toute une révolution. Déjà, le constructeur japonais Nissan y aura répondu avec son plus petit NV200 de gabarit semblable. Tout comme le Connect, ce fourgon compact est mû par un moteur à quatre cylindres et la traction avant. Et il sera éventuellement disponible avec une motorisation électrique.

 

D’autre part, on n’attend plus que le dévoilement de la version nord-américaine du petit Fiat Doblo, un véhicule qui a été promis afin de concurrencer le très populaire Ford Transit Connect. Si Chrysler se fait avare sur les détails concernant ce futur Ram, le constructeur n’en nie certes pas l’arrivée imminente.

 

Le Mercedes-Benz Sprinter - Photo de  Daimler

 

Enfin, Mercedes-Benz, le créateur du Sprinter, qui gagne chaque jour en popularité, soupèse l’idée de commercialiser un plus petit fourgon en Amérique ; un véhicule qui ressemblerait à son Vito qui est actuellement disponible en Europe avec une mécanique régulière ou avec la motorisation électrique.

Équipements, produits et matériaux

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.