Vers une augmentation des casques roses

8 février 2016
Fiches statistiques par métier et occupation spécialisée dans la construction : Portrait du parcours des femmes et des hommes. © CCQ

Au Québec, l’industrie de la construction reste un secteur d’activité majoritairement masculin. Malgré la mise en place du Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction (PAEF), les femmes composent seulement 1,4 % des effectifs de l'industrie selon un rapport publié par la Commission de la construction du Québec (CCQ).

Lancé en octobre 2014 par la CCQ, le programme a pour objectif non seulement l'embauche, mais surtout le maintien en emploi de femmes en construction. Le maintien, car on estime qu'une femme sur deux abandonne le milieu de la construction dans les cinq années suivant l'obtention de son diplôme.

 

Le Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction, renouvelé en 2015, prévoit une subvention salariale de 30 % pendant un an pour intégrer et former une femme dans son équipe. Le montant peut atteindre 10 000 $, financé entièrement par le Fonds de formation des salariés de l'industrie de la construction. Son objectif est d'atteindre un pourcentage de 3 % de femmes en emploi dans l'industrie d’ici 2018.

 

Pour assurer l'atteinte de cet objectif, la CCQ a développé un nouvel outil afin de rendre compte de la situation des femmes et des hommes pour chacun des métiers et occupations spécialisées de la construction.

 

Cet outil prend la forme de fiches statistiques offrant un portrait détaillé du parcours de la main-d’œuvre, de la diplomation à l’obtention du statut de compagnon. Ces fiches rendent également disponibles des données complémentaires permettant d’élargir le portrait au-delà de la construction assujettie à la Loi R-20.

 

La publication de ce nouvel outil sera utile tant pour la CCQ que pour les organismes publics, les centres de formation, les associations patronales et syndicales, les groupes d’employabilité et de recherche. Utilisant l’approche de l’analyse différenciée selon le sexe (ADS), cet outil peut soutenir l’orientation d’actions favorisant une présence accrue des femmes sur les chantiers.

 

Au-delà du dossier PAEF, ces fiches offrent une gamme de renseignements pouvant profiter à l’ensemble de l’industrie. Elles offrent de l’information permettant de mieux connaître les particularités de chacun des métiers et occupations spécialisées.

 

Un outil qui, espère la CCQ, permettra de raffiner le regard sur l’état de situation et d’agir pour faire la différence afin de valoriser la construction comme voie d’avenir durable pour les femmes et les hommes.

 

Consultez les Fiches statistiques par métier et occupation spécialisée dans la construction : Portrait du parcours des femmes et des hommes.

Femmes en construction

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications