Conversion en accéléré au Monastère des Augustines

22 avril 2013
Par Justine de l'Église
Conversion en accéléré au Monastère des Augustines

La Fiducie du patrimoine culturel des Augustines a jusqu'au printemps 2015 pour mener à bien la restauration du monastère de l’Hôtel-Dieu de Québec, avant que soit inaugurée la nouvelle destination culturelle et touristique Le Monastère des Augustines. Au programme : agrandissement du hall d'entrée, conversion de la soixantaine de cellules des religieuses en hôtellerie d’expérience et de ressourcement ainsi qu’aménagement d'espaces muséaux et d’un centre d’archives. Un projet ambitieux en plusieurs volets à réaliser en un temps record.

 

Grosses contraintes pour un projet ambitieux

Le projet, évalué à 36 millions $, est restreint par une enveloppe budgétaire fermée. « Nous avons décidé de procéder par lots successifs, explique Bernard-Serge Gagné, architecte associé d'ABCP Architecture, artisan du projet. Cette façon de faire nous permet d'apporter, si nécessaire, des modifications à chaque étape des travaux. L'échéancier et le budget serrés imposent de grosses contraintes avec lesquelles nous devons composer. »

 

Rappelons que le projet, qui bénéficie du soutien financier du programme Fonds Chantiers Canada-Québec, est financé à hauteur de 30 millions par les gouvernements fédéral et provincial. Les six millions restants sont assumés par la Ville de Québec.

 

Si le financement des travaux a été annoncé officiellement en 2009, il aura fallu attendre février 2012 pour qu’ils entrent en phase active. Des mandats d'études, complétés à l'été 2012, ont d’abord été réalisés. Puis, à l’hiver, les plans et devis ont été préparés. C’est la firme Stratégia Conseil qui a été mandatée pour la gestion des travaux.

 

Des travaux qui exigent du doigté

Les travaux de démolition sélective sont en cours. « Le hall est présentement beaucoup trop petit pour y accueillir des visiteurs, relève monsieur Gagné. L'agrandir représente un défi de taille. Rénover un bâtiment patrimonial n'est jamais une mince affaire. Il faut savoir respecter et préserver un bijou architectural, tout en le projetant dans le futur. »

 

Le hall d’entrée sera donc entièrement redessiné et arborera une architecture plus contemporaine. Soucieux de conserver intact le cachet des lieux, l'architecte assure que le design moderne du vestibule demeurera sobre.

 

Une fois le hall rénové, ce sera au tour de l'enveloppe du monastère de faire peau neuve. Outre la réhabilitation de la maçonnerie, des travaux d’étanchéité seront également effectués. « Il faut s'assurer que le toit et l'enveloppe ne coulent pas », précise monsieur Gagné.

 

Restauration intérieure

Les gros travaux de restauration intérieure débuteront pour leur part au cours de l’automne prochain. Pour ce qui est de l'ensemble des systèmes électriques et mécaniques, on repart à zéro. Une tâche complexe qui vise à mettre aux normes l'ensemble de la bâtisse sans toutefois dénaturer l'architecture exceptionnelle des lieux.

 

Le travail demande en effet du doigté, compte tenu de l'âge du monastère. Ses composantes les plus anciennes datent de 1695 et ses voûtes sont les plus vieilles du genre en Amérique du Nord. Les magnifiques escaliers de bois construits en 1755 seront également conservés.

 

Technologie du bâtiment

Afin de respecter les exigences en sécurité incendie, des gicleurs seront installés. La ventilation des lieux sera mise à niveau en utilisant judicieusement les corridors en place et un système de chauffage géothermique, lié au sous-sol des jardins, figure également au programme. Enfin, tous les appareils d’éclairage seront remplacés. Niveau technologie du bâtiment, Le Monastère des Augustines sera à la fine pointe pour accueillir ses premiers visiteurs.

 

Par la suite, on entreprendra les lots de finition intérieure. Prévue pour 2014-2015, cette étape comprend la transformation en hôtellerie des cellules des religieuses, relocalisées depuis 1957 dans un autre bâtiment sur site historique. L'ouverture au public des chambres, des espaces muséaux et du centre d’archives est prévue pour le printemps 2015. L’offre complète du Monastère des Augustines sera dévoilée au cours des prochains mois.

 


Cet article est paru dans l’édition du vendredi 19 avril 2013 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous !

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications