Le Gouvernement du Canada transfère officiellement l’édifice de l’Ouest à la Chambre des communes

9 novembre 2018
Le Gouvernement du Canada transfère officiellement l’édifice de l’Ouest à la Cha

La remise des clés officielles entre le Gouvernement du Canada et la Chambre des communes a eu lieu, ce mercredi 8 novembre, en vue d’un déménagement en janvier. Elle marque l’aboutissement d’années de collaboration pendant lesquelles l’édifice de l’Ouest datant du 19e siècle a été restauré et modernisé pour répondre aux besoins actuels d’un parlement du 21e siècle.

En 2010, l’édifice de l’Ouest avait une superficie d’environ 15 000 mètres carrés. En 2018, avec le bâtiment intercalaire et les autres rajouts, il couvre une superficie approximative de 26 000 mètres carrés. Le nouveau Centre d’accueil des visiteurs est, quant à lui, le tout premier édifice à être construit sur la colline du Parlement depuis la réouverture de l’édifice du Centre, il y a près d’un siècle. Ce bâtiment ajoute 5 700 mètres carrés à la superficie. Le tout couvre ainsi une superficie totale d’environ 31 700 mètres carrés, soit le double de la superficie disponible à l’origine.

 

L’édifice de l’Ouest restauré abritera les installations législatives destinées aux députés, aux agents supérieurs et aux hauts fonctionnaires de la Chambre, la salle de séance provisoire, quatre nouvelles salles de réunion, la salle à manger parlementaire, une cafétéria, ainsi qu’une bibliothèque satellite gérée par la Bibliothèque du Parlement, entre autres services de soutien.

 

La réhabilitation de la façade de l'édifice de l'Ouest a été achevée en 2015 - Photo de Services publics et Approvisionnement Canada

 

Un savant mélange de techniques anciennes et avant-gardistes

Pour réhabiliter l’édifice de l’Ouest (et construire le nouveau bâtiment intercalaire), il a fallu allier avec le plus grand soin un savoir-faire traditionnel, comme celui des maçons poseurs de pierre et des sculpteurs sur pierre, et des technologies de pointe, comme  la modélisation numérique 3D. Les pierres ont été nettoyées à l’aide d’une technologie au laser, avec laquelle on a vaporisé les contaminants pour obtenir une surface uniformément propre.

 

Ce projet a permis de créer plus de 5 000 emplois dans divers secteurs d’activité, entre autres ceux de l’architecture et du génie, de la fabrication, des métiers et de la construction.

 

Source : Services publics et Approvisionnement Canada

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications