L'aérodrome à Mascouche-Terrebonne sera construit

3 février 2017
L'aérodrome à Mascouche-Terrebonne sera construit

La Cour supérieure du Québec a permis la construction du projet d'aérodrome privé aux limites de Mascouche et de Terrebonne, dans un jugement rendu le 1er février 2017.

Le projet de construction d'un nouvel aéroport fait suite à la relocalisation de l'aéroport de Mascouche, autrefois situé au croisement des autoroutes 25 et 640. La Ville de Mascouche avait annoncé en juin 2014 la création d'un pôle multifonctionnel dans ce  secteur. On évaluait les investissements potentiels, générés par l'implantation d'entreprises de pointe, à près d'un milliard de dollars.

 

Bataille juridique

Rappelons que la ville de Mascouche s'était fait accorder une injonction provisoire, le 9 décembre 2016, par la Cour supérieure, afin d'empêcher le déboisement et la destruction de milieux humides qu'entraînera ce projet. Une résolution signifiant l’opposition au projet a d’ailleurs été adoptée par le conseil, le 14 novembre, en plus de la motion unanime de l’Assemblée nationale du Québec, le 9 novembre dernier. 

 

Toutefois, le ministère des Transports du Canada avait autorisé la construction de l'aéroport le 10 novembre 2016, décision qui avait reçu également des objections le jour même de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), car le projet ne serait pas conforme au Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD).

 

 

Les travaux d'aménagement du terrain de l'aérodrome privé avaient déjà débuté en 2016. - Photo de Ville de Mascouche

 

Mascouche maintient sa position

Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, a toutefois rappelé la position de sa ville dans une lettre ouverte publiée le 2 février : « La position du conseil et de l'administration dans le dossier de l'aéroport de Mascouche a toujours été claire : nous ne sommes pas contre un aéroport à Mascouche, mais pas à n'importe quel prix et surtout pas au détriment de l'environnement, de la destruction de boisés d'intérêt métropolitain, de milieux humides et surtout de nos citoyens. L'ensemble de nos actions depuis l'annonce de la fermeture de l'aéroport, sur le site longeant l'autoroute 640, ont toujours été déployées en ce sens.

 

[…] L'Assemblée nationale nous a donné son appui unanime, tout comme l'ensemble de nos partenaires régionaux. Je crois que le message est clair : la juridiction fédérale en lien avec l'implantation d'aérodrome est un débat que nous devons mener comme société, et ce, pour le bénéfice tant de l'industrie aéronautique que pour les villes et municipalités qui en “subissent” les conséquences. Il est grand temps de faire preuve de courage “politique” et de solutionner cette problématique réelle. »

 

Source : Ville de Mascouche

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications