La Maison Radio-Canada, icône du paysage montréalais

26 juin 2013
Par Justin Dupuis
La Maison Radio-Canada, icône du paysage montréalais

Depuis plus de 40 ans, l'ensemble des automobilistes qui arrivent à Montréal par le pont Jacques-Cartier peuvent apercevoir, à l'ouest, un imposant immeuble de 23 étages.

 

Il s'agit de la Maison Radio-Canada (MRC), un gratte-ciel dont le chantier a été lancé sur fond de controverse à la fin des années 1960. Controverse puisque, quelques années plus tôt, le site de 100 000 mètres carrés de la Société Radio-Canada (SRC) abritait des centaines d'édifices du « Faubourg à m'lasse ». Pour que le projet voie le jour, des milliers de personnes ont dû être expropriées et près 700 familles expulsées de ce quartier ouvrier.

 

Un projet qui a mis du temps à se concrétiser

Le 5 décembre 1973, l'immeuble, d'une valeur de 70 millions $, était officiellement inauguré. Si la construction des nouveaux bureaux de la SRC a nécessité quatre ans, force est de constater que la genèse du projet avait eu lieu un quart de siècle plus tôt. 

 

En effet, d'après les archives de Radio-Canada, c'est en 1952 que germe l'idée de réunir les services montréalais de la société d'État dans un seul endroit, une idée approuvée par son conseil d'administration en 1955.

 

Quatre ans plus tard, des entrepreneurs de l'est de Montréal, avec l'aval du maire Drapeau, tentent de convaincre la SRC de s'installer dans leur quartier où l'économie stagne. Ce n'est finalement qu'en 1963 qu'on décide de construire la MRC dans l'un des secteurs les plus défavorisés de la métropole, le quartier Sainte-Marie. Faute d'avoir le budget fédéral nécessaire pour la réalisation du projet, qui arrivera cinq ans plus tard, l'érection de l'édifice débute en 1969.

 

Un édifice avant-gardiste à la fine pointe de la technologie

Conçu par Tore Björnstad, du Service d'architecture de Radio-Canada, l'édifice fait plus de 100 mètres de hauteur (23 étages et trois niveaux souterrains) et est doté d'une superficie de plus de 120 700 mètres carrés.

 

« Lors de la construction, c'était l'un des plus grands édifices de diffusion intégrée au monde », dit Pierre Marion, directeur Ingénierie médias au groupe Productions de Radio-Canada.

 

Dans une entrevue accordée à la SRC en 1970, Pierre Brais, ingénieur-conseil de Janin-Foundation, le consortium chargé de la construction de la MRC, explique que le système de chauffage de la tour était particulièrement novateur. En récupérant la chaleur générée par les lumières des studios de télévision pour chauffer l'édifice, les coûts énergétiques étaient significativement réduits. Le trop plein de chaleur était quant à lui évacué grâce à de l’eau pompée du fleuve. Ce système, démantelé depuis plusieurs années, était une première au Québec.

 

La Maison Radio-Canada en juillet 1972… le produit fini.

 

Une infrastructure à l’acoustique exceptionnelle

L'infrastructure de l'édifice, précise-t-il, a entièrement été conçue pour optimiser la diffusion radiophonique et télévisuelle, notamment en aménageant l'ensemble des studios, « d'une qualité acoustique exceptionnelle », en souterrain, une manière d'éliminer tout bruit parasite de la ville.

 

D'après un document d'analyse de l’intérêt patrimonial de la Maison Radio-Canada, réalisée en 2008 par Mario Brodeur, architecte, et Conrad Gallant, documentaliste, pour MBrodeur consultant inc., la MRC a été montée en 18 sections autonomes, une technique de construction qui a permis de minimiser les vibrations pouvant créer des bruits parasites dans les studios.

 

Le gratte-ciel en forme d'hexagone repose en plein centre d'un basilaire, principalement composé de dalles nervurées dans les deux directions. Environ 66 % de cette structure est en sous-sol et compose les niveaux souterrains de la MRC.

 

Les arêtes de l'édifice sont faites de pylônes triangulaires équilatéraux de 14 pieds de côté, évidés et en béton armé.

 

La tour, poursuit le document, dépourvue de colonnes de soutien, offre une grande flexibilité relativement à son aménagement intérieur.

40 ans plus tard, les besoins ont changé

Aujourd'hui, Radio-Canada est en pleine réflexion visant à déterminer quel sera l'avenir du site de la MRC. Chose certaine, le paysage de ce secteur de la ville pourrait significativement changer au cours des prochaines années. Les énormes stationnements de part et d'autre de la tour pourraient accueillir de nouveaux projets immobiliers alors qu'une portion des bureaux du gratte-ciel de la SRC pourrait être réaménagée afin d'être louée.

 

Le tout dépendra des résultats d'une étude en cours visant à déterminer quels sont les besoins de la SRC.

 

« La Maison Radio-Canada a été construite il y a plus de 40 ans, en fonction des besoins de l'époque, dit Jean-François St-Onge, chef communications, développement de la MRC de Montréal. Quel est l'espace dont on a réellement besoin pour le futur de Radio-Canada ? Est-ce que c'est le même qu'il y a 40 ans ? C'est ce que nous sommes en train d'évaluer. »

 

Une fois cette étude terminée, trois consortiums (Média Cité, Partenaires du développement de la Maison et SNC-Lavalin/Prével), choisis en août 2012 à la suite d'une demande de qualification, prépareront des propositions de projet visant à réaménager le site de la MRC. Cette demande de propositions, initialement prévue pour l’automne 2012, a finalement été lancée en juin 2013.

 

 

Construction de la Maison Radio-Canada  
     – Dates importantes et anecdotes*

3 juin 1966 : Radio-Canada dévoile son projet et annonce un premier appel d’offres pour juillet

 

4 octobre 1966 : début des travaux d’excavation

 

Juin 1967 : la mise en place des piliers de fondation est achevée

 

Octobre 1967 : les travaux sont retardés pour permettre aux architectes et ingénieurs de réviser les plans afin de réduire les coûts

 

25 mai 1968 : autorisation du gouvernement fédéral de lancer les appels d’offres

 

20 décembre 1968 : un contrat est accordé au consortium Janin-Foundation pour la construction

 

Janvier 1969 : la construction commence

 

1er octobre 1970 : la direction générale de la SRC emménage aux 11e, 12e et 13e étages de la tour

 

19 juin 1972 : Radio-Canada international diffuse ses premières émissions des nouveaux studios de radio

 

1er novembre 1972 : début de la production dans les studios de télévision numéros 43 et 45

 

31 juillet 1973 : le regroupement est complété

 

Automne 1973 : inauguration officielle de la Maison Radio-Canada

 

 

Équipe de projet de la Maison Radio-Canada*
  • Architecture : Service des architectes de Radio-Canada Tore Björnstad (architecte, concepteur du plan d’ensemble), David Gordon McKinstry (architecte en chef du Service de l’architecture, le projet a débuté sous sa direction), P.-G. Léger (architecte en chef succédant à David Gordon McKinstry), E. Sidney (administrateur du Service des architectes et responsable du projet, devient l’architecte en chef du Service de l’architecture), C. Verhagen (architecte, concepteur de la fin du projet), Allan Yentin (architecte, responsable de l’atelier de dessin au moment de la finition du projet).
  • Services techniques : Services techniques des studios de Radio-CanadaG. E. Waters (ingénieur en chef, Services techniques des studios), R. Fournier (chef des Services techniques des studios), P. Corio (ingénieur principal), B. D. Baldry (premier ingénieur).
  • Électricité et mécanique : Services de l’électricité et de la mécanique D. W. Frick (ingénieur en chef du Service de l’électricité et de la mécanique), J. Cow (ingénieur-administrateur (électricité), L. M. Albert (ingénieur-administrateur (mécanique).
  • Ingénieurs-conseils en structure : Brouillet, Carmel, Fyen, Jacques Roger Fyen (associé responsable), P. Katakalas et A. Lenor (ingénieurs).
  • Ingénieurs-conseils en mécanique : Brais, Frigon, Hanley Pierre Brais (associé responsable), A. Hanley (coassocié responsable), F. Gordon (directeur principal des chantiers) et R. Olo (directeur principal des chantiers).

 

 

*Tiré de l’Analyse de l’intérêt patrimonial de la Maison de Radio-Canada réalisée par Mario Brodeur, architecte et Conrad Gallant, documentaliste, pour MBrodeur consultant inc. en novembre 2008.

Histoire de l’industrie

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaires

Bonjour,
J'aimerais savoir où en est rendu le projet de réaménagement de Radio-Canada ?
Avec mes remerciements