Le plus haut édifice en bois résistera au feu

31 mai 2018
Le plus haut édifice en bois résistera au feu

Le prochain plus haut édifice en bois au monde, Mjøstårnet, qui se construit  actuellement en Norvège, pourra résister à un incendie.

 

Ce gratte-ciel en bois de 18 étages aura une hauteur de 81 mètres et devrait être complété en 2019. Le projet comprendra des unités de logement, une piscine intérieure, un hôtel, des bureaux, un restaurant ainsi qu’une salle communautaire.

 

Sa structure en bois lamellé-croisé est conçue pour conserver sa capacité de charge lors d’un incendie. Le bois lamellé-croisé acquiert une couche protectrice de charbon qui empêche le feu de se propager, pour ensuite s’éteindre.  Ce phénomène est aussi observable lorsqu’on place une énorme bûche dans un feu de foyer; elle ne continuera pas de brûler à moins d’ajouter du bois d’allumage. La bûche développe rapidement une couche de charbon et le feu meurt par lui-même.

 

Montage de la structure en bois lamellé-croisé- Photo de Moelven

 

Mesures supplémentaires

De plus, d’autres mesures ont été intégrées au projet pour réagir efficacement à un incendie. Premièrement, un système de gicleurs couvre la totalité du bâtiment, en plus d’avoir une réserve d’eau indépendante. Également, les alimentations en eau pour le service d’incendie sont doublées.

 

Lors d’un incendie, le point le plus faible dans une structure en bois se trouve dans les joints en acier reliant chacune des poutres. La structure en bois lamellé-croisé contient des bandes intumescentes qui protègent les tôles et chevilles d’acier au sein des joints. Ces bandes comprennent un matériau qui se dilate jusqu’à 20 fois sa taille initiale lorsqu’il atteint une température de 150 degrés Celsius, prévenant ainsi l’acier de se réchauffer  et permettant de boucher les ouvertures.

 

Joint d'acier - Photo de Moelven

 

De plus, chacun des étages, appartements et chambres  d’hôtel de l’édifice est conçu pour séparer les foyers d’incendie afin de l’empêcher de se répandre. Sur la façade, les éléments du contre-mur ont été traités avec un produit ignifuge.

 

Source : Moelven

Pratiques et innovations

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications