Réaménagement de l'autoroute 25

28 septembre 2016

Mise à jour le

6 mars 2019
Réaménagement de l'autoroute 25
GRAND CHANTIER LIVRÉ

Le projet de réaménagement de l'autoroute 25, à Montréal, transformera un corridor autoroutier de 2,5 kilomètres de long construit il y a près de 50 ans. 

Le projet a été lancé en mai 2016 par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) avec la collaboration de la Ville et de l’Administration portuaire de Montréal. Les deux premières phases des travaux visent à optimiser le corridor de trois kilomètres situé entre les rues Notre-Dame et Sherbrooke. Avec plus de 120 000 véhicules qui y circulent quotidiennement, ce corridor est un des liens les plus sollicités de la métropole.

 

Le projet a pour objectif, entre autres, l’amélioration de la mobilité sur le réseau routier, la diminution de l’achalandage des camions sur le réseau local, la sécurisation des déplacements de cyclistes et de piétons ainsi que l’optimisation des liens entre le port, le réseau routier et la rue Sherbrooke. En plus du réaménagement du corridor de l’autoroute, le projet prévoit également des travaux sur l’échangeur Sherbrooke ainsi que les rues Hochelaga, Curatteau et De Boucherville. 

 

Ainsi, le réaménagement de l’échangeur Sherbrooke en carrefour urbain avec piste cyclable, la démolition du pont d’étagement de la rue De Boucherville, le prolongement des voies de desserte en directions nord et sud, entre les rues Hochelaga et Sherbrooke, la reconfiguration du stationnement de l’Institut universitaire de santé mentale de Montréal (IUSMM), la construction d’un nouveau lien entre le port et l’autoroute via la rue Notre-Dame, le déplacement d’un autre lien portuaire, la construction d’une troisième voie et d’une nouvelle sortie à l’approche du tunnel ainsi que le prolongement du mur antibruit font partie de la planification des travaux.

 

Le projet d’ensemble se divise en deux grandes phases. La première phase a requis quatre années de planification et s’est terminée au début de l’automne 2018 sans complications majeures. La deuxième phase, qui est prévue en 2020, concerne la réfection du tunnel Louis-Hyppolite-La Fontaine. Aucune firme n’a encore été mandatée pour cette phase des travaux.

 

 

Coûts

Plus de 80 millions de dollars

 

Donneurs d’ouvrage

Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET)

 

Équipe de réalisation

 

Consortium SMI-exp

Roxboro

WSP

Qualitas

 

Travaux réalisés 

Les travaux ont commencé par l’installation de feux programmés et synchronisés à l’échangeur Sherbrooke ainsi que de feux intelligents sur la rue Notre-Dame. Des ouvriers ont aussi procédé à l’aménagement de murs antibruit temporaires et de stations de mesure. Par la suite, le réaménagement du stationnement de l’Institut universitaire de santé mentale de Montréal (IUSMM), la construction de la voie de desserte sud, l’aménagement d’une nouvelle sortie ainsi que de liens entre la voie de desserte et la rue Sherbrooke ont fait partie des premiers travaux réalisés. Pendant la même période, des liens ont aussi été construits entre la rue De Boucherville et la rue Sherbrooke.

 

Le prolongement de la voie de desserte sud, la démolition du pont d’étagement De Boucherville ainsi que la réfection de l’intersection de la rue Hochelaga et de la voie de desserte sud ont été exécutés en 2017. Ensuite, les travaux au niveau des bretelles Est vers l’A25 Sud et Souligny vers l’A25 Sud, des deux voies de desserte de l’A25 Nord ainsi que des deux liens entre la rue Sherbrooke et la voie de desserte (réseau municipal) ont aussi été complétés.

 

Toujours en 2017, une troisième voie a été ajouté à l’autoroute et l’achèvement du mur antibruit s’est poursuivi à la hauteur de la rue Tellier. Les ouvriers ont aussi effectué le réaménagement de la rue Curatteau et la construction de la chaussée, de la piste multifonctionnelle ainsi que du prolongement de la voie de desserte nord du réseau municipal. Finalement, un nouvel accès, A25 Nord, a été aménagé.

 

Pendant l’été 2018, le personnel de chantier a procédé à la reconstruction et à l’asphaltage de la chaussée ainsi qu’à l’aménagement des intersections sur les rues Sherbrooke et Hochelaga. C’est au début de l’automne suivant que les opérations de la première phase du projet ont cessé avec les derniers travaux d’aménagement paysager.

 

Le début de la prochaine phase des travaux serait prévu au printemps 2020 et consisterait en la réfection majeure du tunnel Louis-Hyppolite La Fontaine. Durant cette phase, l’ensemble des composantes devrait être remplacé ou rénové. Parmi celles-ci, la chaussée, les murs, les joints, les systèmes de drainage, de surveillance et de sécurité pour les incendies ainsi que le tube de service feront l’objet d’une réfection complète.

 

Source : MTQ

 

Pour plus d'information vous pouvez également consulter notre article dans la section Projets : Géométrie revue et améliorée pour l’A25


Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaires

bonjour les travaux de la 25 nord sont très dérangent en sortant du tunnel l h lafontaine les 2 vois disponible sont trop etroites ces congestionner toute la journee pas juste au heure de pointe pouver vous elargire les vois s.v.p merci

Bonjour, Je me permets de vous demander si il est possible de visiter le chantier de la A 25 ?

Très cordialement,