Agrandissement de 9,7 M$ dollars pour l’école des pionniers

9 mai 2019
Par Jean Garon
Agrandissement de 9,7 M$ dollars pour l’école des pionniers

Des détails administratifs non résolus ont contraint la Commission scolaire des Découvreurs à patienter quelque peu avant la mise en chantier officielle de l’agrandissement du pavillon Laure-Gaudreault de l’école des Pionniers, à Saint-Augustin.

On garde toutefois comme objectif de procéder à la levée de la première pelletée de terre ce printemps, confirme Julie Aubin, directrice du Service des ressources matérielles de l’organisation.

 

Bref, rien qui ne remet en question le projet, si ce n’est son échéancier de réalisation. Il reste pour l’heure à finaliser l’entente avec la Ville concernant sa participation au financement en échange du partage de l’accès au gymnase et ses installations, ainsi qu’à conclure l’achat d’une parcelle de son terrain attenant à celui de l’école.

 

Ce délai pourrait évidemment modifier la date de livraison du nouveau pavillon, qui était initialement prévue pour la rentrée scolaire en 2020, précise Mme Aubin. L’ouverture du nouveau pavillon pourrait donc être reportée à l’hiver 2021, dépendamment de la date de mise en chantier du projet, dont la durée des travaux devrait se situer entre 12 et 18 mois. Quoi qu’il en soit, les plans et devis sont prêts pour procéder rapidement à l’appel d’offres public afin de déterminer le choix de l’entrepreneur général qui réalisera les travaux.

 

Les professionnels impliqués dans la conception du projet sont ONICO Architecture-design tactique, WSP pour l’ingénierie civile et de la structure, ainsi que Génécor Experts-Conseils pour l’ingénierie électromécanique.

 

Concrètement, l’agrandissement projeté du pavillon Laure-Gaudreault aura une superfi cie de 3 635 mètres carrés (mètres carrés). Il comprendra un gymnase double avec vestiaires et douches, une agora pour les étudiants, neuf locaux d’enseignement, des bureaux pour des services professionnels (orthopédagogue, psychologue, technicien en éducation spécialisée), une salle pour les enseignants, une cafétéria agrandie et une nouvelle salle mécanique.

 

Maquette du pavillon Laure-Gaudreault de l’école des Pionniers, qui sera agrandi au terme du projet - Image de ONICO Architecture

 

Selon les plans et devis récemment finalisés, le bâtiment de deux étages aura une structure d’acier et une enveloppe extérieure composée en partie de maçonnerie de brique et de revêtement en panneaux composites de polymère renforcés de fi bre de verre. La fenestration sera de type mur-rideau en aluminium.

 

Le nouveau bâtiment annexé au pavillon existant intégrera des mesures écoénergétiques, entre autres un mur solaire de 100 mètres carrés du côté sud, dont la chaleur sera récupérée par le système d’échangeur d’air. Une vingtaine de puits géothermiques seront aussi forés sous le sol du gymnase et alimenteront un nouveau système de chauffage et de climatisation couvrant l’ensemble du pavillon. Le chauffage d’appoint sera assuré à l’électricité, assisté d’un système de secours au gaz naturel.

 

Un aménagement paysager et gazonné est également prévu dans la cour arrière jouxtant le terrain de jeux de la Ville de Saint-Augustin et donnant accès à un parc public. On y plantera des arbres pour contrôler l’impact thermique d’îlot de chaleur.

 

Somme toute, des modifications et des ajustements mineurs ont été récemment apportés à la version originale et feront l’objet d’une nouvelle présentation sous peu au conseil des commissaires. L’enveloppe budgétaire initiale pour la réalisation de ce projet totalise 9,7 millions de dollars. La Commission scolaire des Découvreurs prévoit absorber environ la moitié des coûts, et compte sur une aide financière de 3 millions de dollars du ministère de l’Éducation et de 1,7 millions de dollars de la Ville de Saint-Augustin.

 

Rappelons enfin que l’école des Pionniers regroupe sur le même site deux pavillons pour les élèves du primaire, soit Marguerite-Bourgeois et De La Salle, et le pavillon Laure- Gaudreault pour les élèves du secondaire. L’agrandissement de ce dernier augmentera sa capacité d’accueil de 375 à 600 élèves.

 

Cet article est paru dans l’édition du 25 avril 2019 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.