Construction d’un immeuble de bureaux de six étages sur des radiers

5 octobre 2018
Par Jean Garon
Construction d’un immeuble de bureaux de six étages sur des radiers

Ça ne se voit pas tous les jours la construction d’un immeuble multiétagé sur radier. C’est la solution qu’a retenue le Groupe Mach pour son nouvel immeuble de bureaux de six étages qui sera construit pour le coût de 30 millions de dollars en bordure du canal de Lachine dans l’arrondissement Sud-Ouest de Montréal.

Le lancement de ce projet mercredi dernier par le président du groupe promoteur, Vincent Chiara, survient après dix années de planification, d’études diverses du site et de recherche de clients locataires. Finalement, le nouvel immeuble n’aura qu’un seul locataire, Airbnb, pour abriter les bureaux de sa division Luxury Retraits à compter de l’automne 2019.

 

L’édifice aura pignon sur la rue Saint-Patrick à l’emplacement d’anciens bâtiments de la compagnie Redpath entièrement démolis ces dernières semaines. La construction du nouvel immeuble de six étages totalisant 150 000 pieds carrés dans ce secteur industriel, où plusieurs bâtiments avoisinants ont été convertis en résidentiel, a toutefois nécessité un changement de zonage pour autoriser l’usage commercial d’immeubles de bureaux.

 

Compte tenu du caractère historique et patrimonial du site et de sa proximité du canal Lachine et de ses canaux de dérivation, le promoteur a également dû adapter sa proposition pour préserver le cachet de cet environnement. Parcs Canada y collaborera, en fournissant l’information historique sur les futurs panneaux d’information des sentiers d’interprétation publics qui y seront aménagés, panneaux qui identifieront les principaux canaux conservés, leur raison d’être et leur utilité.

 

Ce projet présente un autre intérêt particulier en ce qui concerne sa construction. Le futur édifice sera érigé entièrement en béton en deux parties reliées à partir du troisième étage par une partie fermée enjambant le bassin des Prêtres. Et compte tenu de sa proximité des eaux du canal Lachine, l’immeuble sera construit sur deux immenses radiers en béton armé plutôt que sur pieux battus. Une solution plus rapide et plus économique, semble-t-il, mais surtout moins bruyante pour le voisinage.

 

Photo de Simard architecture

 

La partie A, plus profonde et presque adossée au canal, sera composée de deux radiers superposés d’une épaisseur respective de 1,8 mètre (6 pieds) et 1,2 mètre (4 pieds). Le premier radier servira de lestage pour stabiliser l’assise du bâtiment pour résister à la pression hydrostatique. Le deuxième servira d’assise propre pour appuyer les éléments de la structure, au-dessus duquel seront aménagés deux étages de stationnement d’un peu plus d’une quarantaine de places chacun, plus les quatre autres étages de bureaux.

 

Pour sa part, la partie B du bâtiment donnant sur la rue Saint-Patrick sera érigée sur un seul radier en béton armé d’une épaisseur de 1,2 mètre (4 pieds). Elle comportera un seul étage de stationnement souterrain d’une vingtaine de places et supportera quatre étages hors sol. Les entrées de ces deux stationnements se feront respectivement sur la rue Saint-Patrick et la rue du Canal. En outre, des murs berlinois seront construits pour consolider le soutènement des canaux et du bassin des Prêtres avec des matériaux de pierre de même cachet qu’à l’époque de leur construction d’origine.

 

L’architecture du bâtiment respectera également la signature des bâtiments de l’époque. Son revêtement extérieur sera constitué en maçonnerie de brique rouge dans la partie inférieure. Les trois étages supérieurs seront finis en revêtement d’aluminium abondamment fenestré pour lui ajouter une touche plus contemporaine.

 

En terminant, voici les principaux artisans et professionnels retenus pour la réalisation de ce projet : Simard Architecture (architecture), CLA Experts-Conseils (génie civil et structure), GBI (génie électromécanique), KAP (architecture de paysage) et TEQ (entrepreneur général).

 

Cet article est paru dans l’édition du 21 septembre 2018 du journal Constructo. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous.

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications