Pneu de génie civil : l’évolution continue

13 novembre 2013
Le Tweel de Michelin est disponible pour les chargeuses à direction avec glissem

Sans qu’il n’y paraisse, le pneu de génie civil fait l’objet de beaucoup de recherche et développement, histoire de le rendre toujours plus performant.

Par Éric Descarries

 

Il n’y a rien de plus difficile à décrire que l’évolution du pneu de génie civil, mieux connu sous l’acronyme américain d’OTR (Off-The-Road). En effet, ce type de pneumatique n’est pas généralement connu puisqu’il ne sert qu’à des usages hors route, ou presque, là où les normes de sécurité et celles de consommation comptent moins.

 

Grâce à des configurations multiples avec des dimensions adaptées, le Sprinter s’est taillé une place enviable dans le marché des fourgons. Ce renouveau a donc poussé Ford et Chrysler à revoir leurs véhicules du genre. L’an prochain, le vénérable Ford de Série E (mieux connu sous son ancien nom d’Econoline) cèdera sa place au Transit, un fourgon semblable au Sprinter, du moins dans ses configurations et ses dimensions, et disponible partout dans le monde sous la même forme.

 

Pourtant, il y a beaucoup de travail et de recherche qui se font dans ce domaine. Au départ, il faut souligner les efforts du manufacturier français Michelin dans ce créneau. Lorsqu’on parle de pneus de génie civil, on parle de ceux qui équipent les niveleuses, les chargeuses, les tracteurs et autres véhicules du genre. Évidemment, les critères de consommation ou d’usure à long terme ne sont pas ceux qui sont considérés de prime abord. Il est plutôt question dans ce cas de durabilité, de fiabilité, de résistance et de facilité de réparation.

 

Par conséquent, la plus importante nouvelle à venir des manufacturiers de pneus, c’est la commercialisation imminente du principe Tweel de Michelin. Dévoilé il y a plus de sept ans, il sera sous peu disponible pour les petites chargeuses à direction à dérapage (Skid Steer), comme ensemble pneu-roue de dimension 12N 16.5 X-Tweel SSL mais chez un nombre limité de concessionnaires Michelin.

 

Remplaçant à la fois la roue et le pneu, le Tweel est composé d’un moyeu, d’une structure de rayons en polymère et d’une bande de roulement, le tout étant résistant aux crevaisons. Il faut dire que les pneus de ce type de chargeur étaient sujets à de fréquentes crevaisons au point où les propriétaires et utilisateurs de Skid Steer préféraient les gonfler avec des mousses semi-rigides. Ils pouvaient aussi les remplacer par des pneus solides, enlevant du coup tout confort et toute flexibilité au véhicule.

 

Le Tweel élimine tous les problèmes de crevaison. Il est plus flexible que les pneus conventionnels des chargeuses SkidSteer. Une courte expérience au volant d’une de ces chargeuses équipées de tels pneus a permis à l’auteur de ces lignes de constater l’efficacité du Tweel, qui permet même de tourner sur place sans rebondissement avec une chargeuse. Le côté négatif du Tweel, c’est qu’il coûte deux fois plus cher qu’un ensemble roue-pneu conventionnel. Mais il dure nettement plus longtemps et les problèmes de crevaison sont éliminés à tout jamais. Ou presque.

Continental et Goodyear

 

Goodyear est de plus en plus impliqué dans le segment des pneus de génie civil. Photo de Goodyear

 

De son côté, le géant allemand Continental a annoncé qu’il s’impliquerait de plus en plus dans le domaine du pneu de génie civil d’ici 2025. Son département de Pneus Industriels passera à celui des Pneus Commerciaux de Spécialité afin de mieux servir la communauté commerciale. Il est même question de mieux servir les opérateurs de pneus de chariots élévateurs. Dans le passé, Continental était dans ce segment avec sa marque américaine General Tire, qui produisait des pneus de génie civil à Bryan en Ohio. Mais depuis ce temps, cette division a été vendue à Titan International.

 

Pour sa part, le géant américain Goodyear s’implique de plus en plus dans le domaine du pneu de mines. Et il l’a démontré en dévoilant un pneu du genre dont la jante fait 63 pouces de diamètre, lors de la récente exposition MINExpo à Las Vegas. Cet unique produit de RM (Rock Mining) mesure 13 pieds de diamètre, pèse quelque 12 000 livres et peut transporter des tonnes de roche et d’autres matériaux. Il est disponible dans les grandeurs 53/80R63 et 59/80R63.

Pratiques et innovations

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Nos publications

Nos publications