Korine Hazan : une artiste aux multiples passions

29 juin 2016
Les Elles de la construction
Korine Hazan : une artiste aux multiples passions

Présidente de Korine Hazan Design, Mme Hazan est le modèle de femme entrepreneure aux passions multiples. 

La sagesse conventionnelle nous enseigne pourtant qu’il est préférable de mettre son énergie dans un seul domaine. Korine Hazan fait le contraire en prouvant que ce n’est pas toujours le conventionnel qui se démarque ! Cette dernière a voulu démontrer par son expérience personnelle, les multifacettes de l’entreprenariat à l’occasion d’un 5 à 7 réseautage des Elles de la construction, le 26 mai dernier.

 

Discipline et constance

Ayant une formation en ballet classique, Korine Hazan a démarré sa vie professionnelle dans le monde de la danse, plus particulièrement aux Grands Ballets canadiens. C’est grâce au ballet qu’elle a développé certaines habiletés qui lui servent encore aujourd’hui en affaires. « La danse va bien au-delà des pirouettes et des tutus ; c’est un entraînement qui demande rigueur, discipline, persévérance allant même jusqu’à l’acharnement », a affirmé Mme Hazan à l’issue de sa conférence. Selon elle, pour bien diriger son entreprise et l’amener au succès, il faut beaucoup de discipline et de la constance.

 

L'importance de se démarquer

Après un séjour de quelques années en Asie où elle prend une pause de la vie professionnelle pour élever ses enfants (le plus grand de ses projets selon elle), elle revient au pays avec un bagage de rencontres et d’expériences enrichissantes. Le hasard fait bien les choses : elle se retrouve dans le monde de la construction.

 

Comme elle avait un talent naturel en design, elle est allée suivre une formation en design intérieur. Ayant déjà acquis une bonne expérience en affaires, elle savait que le succès viendrait en trouvant le moyen de se démarquer auprès de ses clients.

 

Alors comment se démarquer ? Beaucoup savent livrer de la qualité, c’est obligatoire mais ce n’est pas assez. Rapidement Mme Hazan a compris qu’en rénovation, si on livre à la date promise et dans les budgets estimés, on devient des héros ! Pas beaucoup d’entrepreneurs y arrivent parce que, avouons-le, c’est difficile. Mais pendant 20 ans, cette mission qu’elle s’était donnée a été accomplie. Et ces 20 ans ont été son école du métier. Elle continue d’être passionnée par le monde de la construction.

 

 une artiste aux multiples passions

 

Ses projets vont au-delà du design parce qu’elle les orchestre. Chaque client qui lui donne sa confiance est assuré d’avoir quelqu’un constamment sur le chantier protégeant non seulement le bon déroulement des travaux mais aussi la protection des biens des clients. Le client fait un acte de foi lorsqu’il laisse des ouvriers rentrer chez lui pour tout débâtir. Pour Korine Hazan, il est important d’honorer cette marque de confiance.

 

Dans la peau de son client

Il serait naturel de croire que c’est le côté artistique qui prime dans le design intérieur. Mais Korine Hazan est plutôt d’avis que c’est la capacité d’écouter et de se mettre dans la peau des clients qui est essentielle dans son travail. Chaque contrat est un nouveau monde, le monde du client qui n’a souvent rien à voir avec le nôtre. Ce qu’il faut dans ce métier c’est du gros bon sens, comme on dit, de l’expérience et de la connaissance en construction, une bonne équipe, de bonnes adresses, des relations de travail solides et le souci du détail. L’égo n’a pas sa place ; s’il est trop fort, il est dans le chemin.

 

Selon Korine Hazan, un bon designer d’intérieur est quelqu’un qui sait faire des intérieurs à l’image de leurs propriétaires. On oublie les modes, on oublie les goûts personnels, le designer offre un service. Il devient un consultant qui guide le client dans ses dépenses, car tout changement dans une maison est un investissement et c’est la responsabilité du designer de conseiller pour que l’investissement soit bon et logique. On parle bien de design ici et non de décoration.

 

Korine Hazan est aussi KZan

Tout entrepreneur se doit de trouver du plaisir pour que l’aventure soit enrichissante autant personnellement que financièrement. Tout le monde s’entend à ce sujet. L’artiste KZan trouve en la peinture l’expression, l’équilibre et surtout le plaisir ! Elle peint beaucoup les femmes, mais rassurez-vous il y a parfois des hommes. Comme elle cherche à exprimer les émotions, il est naturel qu’elle s’y retrouve mieux avec les femmes. Et en plus, elle adore jouer avec les vêtements et les bijoux à travers différentes époques.

 

KZan a été reconnue lors d’un vernissage dans une galerie du Vieux-Montréal en 2013. Ensuite elle fait une exposition solo, puis expose à la Galerie Émeraude, rue St-Paul à Montréal, pendant plusieurs années. Korine Hazan, l'artiste, a maintenant envie de bouger, de voir d’autres horizons.

 

Ses projets sont à New York et à Cannes. La peinture la ramène au moment présent et à la patience, un exercice créatif qui exige aussi de la structure. La peinture lui demande surtout de faire confiance, de se faire confiance.

 

Aujourd’hui, Korine Hazan ne serait plus capable de faire une double pirouette sur pointes en tutu… manque de pratique… mais elle est devenue une femme aguerrie aux multiples talents !

 

www.korinehazan.com

www.kzan-art.com

 

Quelques-uns de ses conseils

 

  • Ne vous inquiétez surtout pas du jugement des autres. Ça en dit beaucoup plus sur eux et ça ne veut rien dire sur vous.
  • N’ayez pas peur d’échouer : plus vous échouez, plus vous vous rapprochez de la réussite.
  • L’intégrité. Les plus jeunes ne savent même pas ce que ça veut dire. Ce n’est pourtant pas très compliqué. Faire ce qu’on a dit qu’on allait faire et s’il y a un empêchement, le communiquer le plus rapidement possible.
  • Honorer sa parole ! Qui parle d’honneur de nos jours ? Ah oui, dans les vieux films que plus personne ne regarde ! Pourtant, avec cette vie qui va si vite, avec les revirements de situations constants, avec un monde virtuel qui prend de plus en plus de place, la seule chose qui nous appartient vraiment est notre parole. À nous de l’honorer et de la respecter si on espère le respect des autres.
  • Choisissez soigneusement votre entourage, car il a une forte influence sans même qu’on s’en aperçoive.
  • Vivez vos passions ! Donnez-leur du temps.
  • Apprivoisez la discipline ; en retour elle vous donnera succès et liberté.       
  • N’oubliez pas le plaisir ! Et oui, c’est sérieux le plaisir… Et c’est nécessaire. 
Femmes en construction

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaire(s)

à lire..

Fondée en 2010, Les Elles de la construction est un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir la place des femmes dans le secteur de la construction, et ce, à différents niveaux : entrepreneures, chargées de projet, femmes de métier, professionnelles et étudiantes.

Les Elles de la construction

Derniers commentaires

L’image de votre entreprise est-elle rentable?
La passion et la rigueur pour les femmes chez Pomerleau
Petits ou gros chantiers, les responsabilités demeurent les mê...
Korine Hazan : une artiste aux multiples passions
La réussite en affaires, conjuguée au féminin
Le beau temps s’en vient… Attention aux coups de chaleur !
Le parcours d'une jeune femme qui n'a pas froid aux...
Que faire lorsque le donneur d’ouvrage annule le premier appel d...

Nos publications

Nos publications