Le parcours d’une immigrante devenue entrepreneure

9 mai 2018
Par Marie-Josée Lanciault
Le parcours d’une immigrante devenue entrepreneure

Dans le cadre de leurs conférences réseautage, les Elles de la construction ont rencontré, le 19 avril dernier, Inga Semionov, présidente et fondatrice de iluce concepts luminaires + design. Cette pétillante entrepreneure a accueilli ses invités avec éclat dans sa boutique de design et création rue Décarie à Montréal.

Son parcours d’immigrante

Inga Semionov est née en Ouzbékistan, ancienne république soviétique maintenant devenue un État indépendant. À l’âge de 14 ans, elle quitte le pays avec sa famille pour aller vivre en Israël. Après un incident difficile vécu par la famille lors d’une visite à Jérusalem, les parents d’Inga décident d’entamer un deuxième processus d’immigration, dans un pays plus stable politiquement.

 

Trois ans plus tard, en 1997, les Semionov quittent difficilement famille et amis pour rejoindre le Québec, leur nouvelle terre d’accueil. Personne ne parle l’une des deux langues officielles. Mais Inga a hérité de la force et de la détermination de ses parents : son père, d’abord chauffeur de camion, a créé par la suite sa propre entreprise. Sa mère a fait de même en ouvrant une charcuterie européenne à Montréal. À 20 ans, après avoir travaillé pendant deux ans à Victoria, en Colombie-Britannique, puis en Nouvelle-Écosse, Inga repart à nouveau. Cette fois-ci pour l’Angleterre en 2004 où elle compte faire des études en gestion hôtelière internationale. Trois ans plus tard, après avoir obtenu sa maîtrise, elle revient vivre à Montréal.

 

Ses premiers pas vers l’entrepreneuriat

En 2009, tout en travaillant pour la chaîne hôtelière Sheraton, elle rejoint sa sœur qui occupe un emploi chez EGLO Canada, un très grand fabricant international de luminaires qui a son siège social en Autriche. Elle occupe d’abord un poste au service à la clientèle, puis elle devient directrice régionale des ventes par la suite. En 2012, devant les problèmes de santé de sa mère, elle décide de quitter son travail pour lui donner un coup de main au magasin. Mais jamais Inga ne perd de vue son rêve d’affaires dans le domaine de l’éclairage.

 

Le déclic se fait lorsqu’un ami lui demande de l’aider dans la conception de l’éclairage de sa propriété. Il cherchait quelque chose d’unique et de différent. C’est alors qu’elle a découvert des grands fabricants mondiaux de lustres haut de gamme dont l’artisanat est vraiment unique. Dans la même période, elle fait la rencontre de Lisa Mucciardi, une designer d’intérieur et chef de projet pour un grand développeur de propriétés résidentielles de luxe. Elle cherchait de l’aide pour trouver des options d’éclairage et c’est ainsi qu’Inga et Lisa ont commencé à collaborer ensemble.

 

La naissance de iluce concepts

Inga Semionov avait enfin découvert sa niche et voulait désormais répondre à un besoin sur le marché. En 2013, sa mère cesse les activités de sa charcuterie et Inga reprend le bail du local qu’elle occupe pour y fonder iluce concepts. Désormais, son expérience et ses connaissances lui permettent de conseiller ses clients afin qu’ils puissent prendre des décisions intelligentes et innovantes en ce qui concerne le choix d’éclairage, sans compromettre la fonctionnalité et le design.

 

Après cinq ans, iluce concepts a obtenu d’importants projets commerciaux et résidentiels dont Inga Semionov est très fière. Elle cite en exemple la Banque TD de Toronto dont son entreprise a conçu un lustre de 14 pieds de haut et 10 pieds de large. Ce succès ne s’est pas fait sans l’aide de ses fournisseurs italiens de Murano et Alexandra Corbu, propriétaire et designer intérieur de Crio Studio Design.

 

Bien entourée de sa famille qui l’appuie dans ses réalisations, Inga termine son entretien en citant une phrase qui la motive chaque jour depuis qu’elle a fondé son entreprise : « En affaires, vous n’obtenez pas ce vous méritez, vous obtenez ce que vous négociez. »

 

iluceconcepts.com

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Fondée en 2010, Les Elles de la construction est un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir la place des femmes dans le secteur de la construction, et ce, à différents niveaux : entrepreneures, chargées de projet, femmes de métier, professionnelles et étudiantes.

Les Elles de la construction

Derniers commentaires

L’image de votre entreprise est-elle rentable?
La passion et la rigueur pour les femmes chez Pomerleau
Petits ou gros chantiers, les responsabilités demeurent les mê...
Korine Hazan : une artiste aux multiples passions
La réussite en affaires, conjuguée au féminin
Le beau temps s’en vient… Attention aux coups de chaleur !
Le parcours d'une jeune femme qui n'a pas froid aux...
Que faire lorsque le donneur d’ouvrage annule le premier appel d...

Nos publications

Nos publications