Persévérance et confiance en soi selon Me Julie Lavertu

14 mai 2015
Persévérance et confiance en soi selon Me Julie Lavertu

Lors d’un 5 à 7 qui a eu lieu le 11 mars dernier, Les Elles de la construction recevait Me Julie Lavertu, avocate de litige spécialisée en droit de la construction de l’étude Gilbert Simard Tremblay.

Lors de cet événement, Me Lavertu a offert à son auditoire plusieurs enseignements utiles. Sa conférence a porté sur les différents délais et conditions d’exercice des recours pouvant être entrepris dans le cadre d’un projet de construction.

 

Plus précisément, ont été traités les sujets de l’hypothèque légale et recours hypothécaires, les cautionnements pour gages, services et matériaux, les réclamations de l’entrepreneur pour coûts supplémentaires et solde contractuel, les recours en dommages à titre de soumissionnaire lésé, les recours en dommages à la suite de la résiliation de contrat, les recours de la Commission de la construction du Québec et de la Commission de la santé et sécurité au travail et divers recours légaux en dommages après la découverte d’un vice de construction ou vice caché.

 

Parlons d’Elle

Me Julie Lavertu a choisi de se spécialiser en droit de la construction après avoir participé à certains cours universitaires sur le sujet. Son stage en 2006 auprès de l’étude Gilbert Simard Tremblay a confirmé son intérêt pour ce domaine particulier.

 

Au fil du temps, Me Lavertu a représenté, et représente toujours, des donneurs d’ouvrage, des entrepreneurs généraux, entrepreneurs spécialisés et fournisseurs. Elle est consultée pour diverses problématiques pouvant survenir à tout moment d’un chantier, de la phase précontractuelle, incluant l’appel d’offres, jusqu’à la fermeture.

 

Elle représente ses clients, notamment lors de poursuites judiciaires, pour réclamations de soldes contractuels, coûts supplémentaires et coûts d’impact  ainsi que pour toute réclamation concernant les garanties conventionnelles et légales. Elle gère aussi des litiges impliquant les divers cautionnements et assurances reliés à la construction et défend les intérêts de ses clients qui font face à un cocontractant qui se place sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité ou la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.

 

L'industrie de la construction est ouverte aux femmes

Malgré que la profession d’avocat soit principalement exercée par des femmes, rares sont celles qui se spécialisent en construction. Pourtant, ce domaine légal est très intéressant et tous gagneraient à ce que plus de femmes s'y intéressent. Contrairement à la croyance populaire, l’industrie de la construction est ouverte aux femmes.

 

Comme pour ses collègues, il est aussi vrai que sa clientèle est aussi principalement masculine, mais ceci ne lui cause aucun désagrément. Son travail étant d’un grand professionnalisme, elle arrive à prendre sa place parmi ses collègues et être appréciée de ses clients.

 

Selon elle, la clé du succès dans un domaine principalement constitué d’hommes est de développer des compétences solides, persévérer dans son travail, être forte et démontrer de la confiance en soi. Le fait de participer à de nombreuses conférences, congrès et activités de l’industrie a aussi facilité son intégration dans le domaine de la construction. Me Lavertu est également membre des Elles de la construction et participe régulièrement aux activités, depuis la toute première.

 

N’hésitez pas à contacter Me Lavertu pour toute question relative à vos projets. Nous vous invitons également à visiter le site web de Gilbert Simard Tremblay au www.gstlex.com pour vous renseigner sur les prochaines formations offertes par ce cabinet.

Femmes en construction

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Fondée en 2010, Les Elles de la construction est un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir la place des femmes dans le secteur de la construction, et ce, à différents niveaux : entrepreneures, chargées de projet, femmes de métier, professionnelles et étudiantes.

Les Elles de la construction

Derniers commentaires

Le passage de Stéphanie Lévesque du chantier aux médias
L’image de votre entreprise est-elle rentable?
L’image de votre entreprise est-elle rentable?
La passion et la rigueur pour les femmes chez Pomerleau
Petits ou gros chantiers, les responsabilités demeurent les mê...
Korine Hazan : une artiste aux multiples passions
La réussite en affaires, conjuguée au féminin
Le beau temps s’en vient… Attention aux coups de chaleur !