Près de 2,2 G$ de projets pour la SIQ

15 juin 2012
Par Benoit Poirier
Salle hyperbare de l’Hôtel-Dieu de Lévis

Avec l’intégration de la Corporation d’hébergement du Québec (CHQ), la valeur des projets qui sont en voie de réalisation ou dans les cartons à la Société immobilière du Québec (SIQ) approche les 2,2 milliards de dollars.

Avec des actifs qui atteignent aujourd’hui les 4,2 milliards de dollars, la SIQ est sans contredit l’un des plus importants, sinon le plus important propriétaire immobilier au Québec. La société d’État, dont le parc immobilier se décline en quelque 5,5 millions de mètres carrés d’espaces en propriété ou en location dans environ 1 300 bâtiments, est également l’un des donneurs d’ouvrage majeurs au Québec. D’autant plus cette année, alors qu’était officialisée, en juillet 2011, l’intégration de la CHQ.

 

C’est ainsi que la SIQ estime à près de 2,2 milliards de dollars la valeur des projets de construction, de rénovation et d’aménagement dont elle supervise actuellement la réalisation ou qui sont sur ses tables à dessin. De cette somme, environ 545 millions seront investis au cours de l’exercice budgétaire 2012-2013.

 

Projets en santé

Le mandat de la SIQ qui, depuis 1984, vise à fournir à environ 120 ministères et organismes publics des immeubles et des services de construction, ainsi que d’exploitation et de gestion immobilières, est donc étendu à la planification et à la gestion des projets immobiliers du réseau de la santé et des services sociaux. Celui-ci compte 297 immeubles en propriété, pour un total de 2 541 171 mètres carrés d’espaces et représente un actif de 2,2 milliards de dollars. Cette division, maintenant connue sous le vocable de Vice-présidence Expertise et Gestion de projets – Clientèle santé et services sociaux, voit actuellement à la réalisation de 13 projets totalisant des investissements de près de 400 millions de dollars.

 

Parmi ceux-ci on notera l’agrandissement et le réaménagement de l’Institut de cardiologie de Montréal, projet de 33,6 millions qui arrivera à sa conclusion cet été. Les travaux ont été confiés à Pomerleau, l’architecture au consortium Yelle Maillé architectes associés/Corriveau, Girard et associés/Bélanger Beauchemin, Morency et l’ingénierie civile et mécanique/électrique respectivement à SDK et associés et Pageau, Morel et associés.

 

L’agrandissement et le réaménagement de l’urgence et de la salle hyperbare de l’Hôtel-Dieu de Lévis, qui seront livrées au printemps 2013 au coût de 36,2 millions réunit les firmes Brière, Gilbert + associés/Lemay associés, SNC-Lavalin (génie civil), Genivar (mécanique/électrique) et l’entrepreneur EBC.

 

Les travaux d’agrandissement de l’urgence et de réaménagement de l’Hôpital de Lasalle, d’une valeur de 29,8 millions se poursuivront quant à eux jusqu’à l’automne 2013. On y retrouve le consortium BBBL Architectes/Yelle Maillé architectes associés, SDK et associés (génie civil), Dessau (mécanique/électrique), ainsi que l’entrepreneur Norgéreq.

 

S’ajouteront à cela 15 projets globalement évalués à un peu moins de 385 millions et qui en sont à l’étape des plans et devis. Parmi ceux-ci, mentionnons :

    Hôpital d’Alma
  • Agrandissement et réaménagement de l’urgence et des cliniques externes spécialisées
  • Le budget prévu pour ces travaux : 30 millions
    Hôpital du Haut-Richelieu
  • Relocalisation et agrandissement de l’urgence
  • Budget prévu pour ces travaux : 51 millions
    Hôpital Maisonneuve-Rosemont
  • Agrandissement et rénovation fonctionnelle de l’urgence
  • Budget prévu pour ces travaux : 59,3 millions

 

Immeubles de bureaux et spécialisés

Du côté des immeubles de bureaux et des édifices à vocation spécialisée, 22 projets d’importance, dont la valeur dépasse 500 millions, sont en chantier, à commencer par la rénovation de l’édifice de l’Atrium, à Québec. L’équipe de projet réunit Régis Côté et associés (architecture), AECOM Tecsult (génie civil et structure), CIMA+ (génie mécanique et électricité) et Verreault (gérance). La fin des travaux, pour lesquels Québec consacre 69,3 millions, est prévue pour l’été 2013.

 

Parmi les projets qui figurent au carnet de commandes de la Vice-présidence Expertise et Gestion de projets – Clientèle ministères et organismes on notera aussi l’agrandissement et la rénovation du palais de justice de Salaberry- de-Valleyfield. Prennent part à ce projet de 59,2 millions, qui doit être livré dans une douzaine de mois, les consortiums Massicotte et Dignard/Parizeau Pawulski/ Lapointe Magne (architecture), LBCD/SM (génie civil et structure) et BPR/Bouthillette Parizeau (génie mécanique et électricité), ainsi que le Groupe TEQ (gérance).

 

La rénovation, au coût de 39,3 millions, de l’établissement de détention de Québec réunit quant à elle, jusqu’à la fin 2013, les firmes BBM-Lemay, architectes, BPR Bâtiment (génie civil et structure), exp (génie mécanique et électricité) et Pomerleau (gérance).

 

La SIQ a confié la rénovation et l’agrandissement de l’édifice Wilder, à Montréal, à Lapointe Magne/Ædifica (architecture), à SNC-Lavalin/Bouthillette Parizeau (génie mécanique et électricité), au consortium SDK et associés/NCK (génie civil et structure) et à Verreault (gérance). L’enveloppe est de 79,1 millions. Les travaux s’échelonneront jusqu’en 2014.

 

La société d’État verra également à la mise en oeuvre, cet automne, de l’agrandissement du Centre des congrès de Québec, au coût de 30,1 millions, et de l’agrandissement et la rénovation du palais de justice de Montmagny, au coût de 31,2 millions, travaux qui devraient être respectivement livrés à la fin 2013 et au printemps 2014.

Dans le premier cas, la SIQ a mandaté les firmes Lemay Michaud/ABCP architecture, CIMA+ (génie mécanique et électricité), Genivar (génie civil et structure) et Pomerleau (gérance). Les Architectes Odette Roy & Isabelle Jacques/Bélanger Beauchemin Morency Architectes et Urbanistes/ Côté Chabot Morel Architectes, Dessau (génie mécanique et électricité) et CIMA+ (génie civil et structure) prennent part au second projet, pour lequel devrait être bientôt publié un appel d’offres à l’intention des entrepreneurs.

 

La SIQ planifie actuellement une vingtaine d’autres projets majeurs d’une valeur globale de quelque 900 millions, visant notamment la construction de quatre nouveaux établissements de détention, ainsi que la rénovation et l’agrandissement de deux palais de justice.

 


Cet article est tiré du Supplément thématique – Projets 2012. Pour un accès privilégié à l’ensemble des contenus et avant-projets publiés par Constructo, abonnez-vous !

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.