Cinq métiers d’avenir dans la construction

26 février 2019
Par Pierre-Luc Déry
Cinq métiers d’avenir dans la construction

Dans le futur, quelles seront les occupations qui seront le plus en demande? Déjà, dans l’industrie de la construction, des innovations technologiques font leur apparition, transformant les façons de faire et menaçant certains métiers.

Pourtant, ces grands chambardements dans l’industrie amèneront de nouvelles opportunités d’emplois. Voici cinq professions qui s’imposeront fort probablement dans les années à venir.

 

Opérateur de robot

L’arrivée des robots sur les chantiers n’appartient plus au domaine de la science-fiction. Déjà on peut retrouver des drones pouvant interagir avec des modélisations 3D, afin d’inspecter des endroits difficiles d’accès.

 

Si ces robots vont réduire le besoin en travailleurs manuels, il sera nécessaire d’avoir des employés qui pourront programmer et synchroniser la charge de travail, en plus de s’assurer de la qualité de la tâche effectuée par ceux-ci[1].

 

Analyste en sécurité informatique

Les entreprises œuvrant dans le domaine de la construction utilisent dorénavant des applications infonuagiques ou bien la réalité augmentée dans leurs activités. Avec une plus grande utilisation d’information virtuelle, l’industrie sera plus fréquemment visée par les menaces cybercriminelles.  C’est pourquoi une expertise en sécurité informatique sera une nécessité pour les entreprises présentes dans le domaine de la construction[2].

 

Coordinateur BIM

Alors que l’industrie de la construction utilise de plus en plus le Building Information Modeling (BIM), le design des projets se fera en temps réel à l’aide de la réalité virtuelle.  Une collaboration avec le contracteur dans la conception et les changements pourrait se faire instantanément[3]. Pour ce faire, le coordonnateur BIM doit non seulement coordonner les tâches des différents corps de métiers, mais également superviser la conception de la maquette numérique du bâtiment[4]

 

Technicien en efficacité énergétique

Les normes environnementales plus strictes s’imposent désormais dans le monde du bâtiment.  De plus le développement durable s’est inscrit dans les préoccupations des clients ainsi que des concepteurs. C’est alors que le technicien en efficacité énergétique intervient sur le chantier en l’organisant de manière à ce qu’il respecte les normes en environnementales et que les matériaux utilisés aient un faible impact environnemental[5].

 

Domoticien

Les maisons et les immeubles deviennent de plus en plus intelligents permettant désormais aux résidents de contrôler à distance le chauffage, l’eau, l’éclairage, les équipements de sécurité et une panoplie d’appareils électroniques.

 

Ces fonctionnalités sont conçues et installées sous la supervision d’un domoticien, dont la présence sur les chantiers sera désormais d’une immense utilité[6].

 


1. Bridget Hamilton, «From long loast arts to new era : we predict the construction jobs of the future», The NBS, 8 juillet 2018, En Ligne.

2. Idem.

3. Idem.

4. Nathalie Barre, «Les nouveaux métiers du bâtiment», 12 septembre 2016, En Ligne.

5. «Quels sont les nouveaux métiers du bâtiment?», Fed Construction, 24 mai 2017, En Ligne.

6. Idem.

Métiers

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage. À noter: les erreurs de type majuscule/minuscule sont ignorées.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.